Nos pièces de vie nous racontent quoi ? Avant d’être les notres ?

Quand on me demande parfois « Tu y crois toi, au Feng Shui ? » je ne suis bien entendu plus à convaincre tans les retours des maisons ou appartements que j’ai expertisés sont porteurs de changements, de prises de conscience dans la vie de chaque personne. Et cela n’est que logique, logique toute naturelle qu’un consultant sait doser, comme un chef d’orchestre sait mener le tempo de tous les instruments. Chacun sa place, chacun son moment.

A cela je réponds deux choses : La première est qu’il ne s’agit pas de croire ou de ne pas croire, ( les croyances nous en sommes remplis ! ) mais seulement de faire l’expérience. Voilà autre chose ! Que ce soit dans n’importe quel domaine, quel qu’en soit le support nous ne faisons que des expériences. Il faut se laisser tenter, se laisser aller, oser par curiosité, par goût ou par intérêt ou encore par ‘hasard’…

La deuxième est que répondre : « non je n’y crois pas ! », c’est comme dire de la nature : « je ne crois pas en ses bienfaits, je ne crois pas dans les saisons, je ne crois pas dans l’énergie renouvelante du printemps, de la joie de vivre que donne le soleil…je ne crois pas en cette bonne vitamine C qui me requinque en hiver, je ne crois pas en cette eau qui m’aide à me délasser et à lâcher prise… »

A mon sens,  le Feng Shui c’est ça ! Cela reste mon expérience mais je la partage.

Quoi ? ça ? Et bien ! Ramener dans nos intérieurs et nos pièces de vie : hall, salon, cuisine, chambre, salle de bain, bureau,… la bonne synergie des rythmes naturels et constructifs de la nature.

Observez la nature…elle se laisse faire, elle se laisse conduire par quelque chose qui la rend plus majestueuse de saison en saison, elle écoute le rythme du nord quand vient l’hiver, celui de l’est quand vient le printemps…ah le printemps… nous y sommes au printemps tant attendu…la nature éclate de beauté et de générosité et de renouveau. Qui n’expérimente pas cela ? Qui ne respire pas cela ? Qui ne voit pas cela ? Tout le monde sans exception.

Que faire de cela chez nous ? La même chose. On peut recevoir via nos pièces et leurs orientations cardinales et vibratoires un rythme tout particulier qu’ils s’agit d’accueillir, de vivre et de comprendre comment il peut nous influencer…jour après jour.

Les empereurs de Chine quand il construisaient leurs palais, les plaçait sous les bonnes influences du site : topographie du terrain et créait aussi quatre ‘sous palais’, chacun orienté dans une direction : le sud- l’été, l’automne – l’ouest, le nord- l’hiver, le printemps- l’est. Il se déplaçait ainsi dans la partie du palais en phase avec la saison et les énergies qu’elle véhiculait. Juste endroit, juste moment, juste énergie.

Pour nous, point de palais ! mais des pièces…dont on ne peut changer l’orientation.  Inévitablement, un salon au nord ou un salon au sud draineront des vibrations très différentes, voir opposées dans ce cas précis. Ou chacune a son mot à dire…Lequel ?

Dans celle du SUD, c’est la joie, la spontanéité, l’envie de conquérir et de s’ouvrir à de multiples rencontres, on est tout feu tout flamme. C’est aussi de la démesure, on dit oui à tout plus facilement. On aime la fête.

Dans celle du NORD  une tendance au repli sur soi, à une forme de constance dans les relations, une sécurité. Ou encore  une certaine difficulté à aller de l’avant pour inviter, sortir, ou alors au prix d’efforts. Une position qui soit convient, soit frustre avec le temps, si par exemple vient de déménager et que l’on projette de se faire de nouveaux amis 😉

Que faire ? D’abord accueillir l’ESPRIT du NORD par exemple,  qui vient nous montrer et nous apprendre quelque chose sur nos relations, notre façon de fonctionner, est-ce une tendance mise à jour ? Qui a pris le dessus avant l’autre ? Vous qui vous installez…? Ou la maison qui vous accueille pour faire une expérience du NORD fortifiante… ? Ou encore même le NORD qui vous chuchote à travers sa lumière quelque chose que vous ignorez ou cachez… ?   Quel aspect de vie a besoin d’être recentré et l’autre dynamisé ?

C’est ainsi que vont et viennent les ESPRITS de la nature, les ALLIES. Que le Feng Shui décrypte de façon naturelle tout ce qui  s’inscrit dans un rythme. Chaque maison a donc son propre rythme. Chaque pièce sa personnalité, sa note, et c’est elle qui mène la danse.

Le Feng Shui veillera a un équilibre de cette personnalité, comme un enfant, comme une adulte, NI TROP, NI TROP PEU.

Le Feng Shui use alors  d’un  juste choix  de couleurs sur les murs pour relancer le mouvement, pour amener à la SAISON  suivante en douceur, (on ne peut pas tirer sur les carottes pour les faire pousser plus vite ! ) pour créer un DECOR ou l’on peut se fondre tranquillement assuré de renouveau, d’un mouvement idéal et porteur pour toute la famille.

Le Feng Shui c’est bien plus qu’un aquarium ou qu’une fontaine disposé en zone abondance, ou qu’une statue de couple dans une zone amour. Ceci n’est qu’une conséquence visible de son application, utile bien entendu…mais derrière, au cœur de chaque chose et de chaque objet se cache un trésor, une porte vers un rythme que l’on oublie et qui nous parle au travers des éléments, faits pour briller, rassembler, récolter, se recentrer, s’intérioriser, lâcher, rêver, croitre, renaitre, s’expanser NATURELLEMENT.

A bientôt…

Cécile Maire.