Anniversaire d’Espace Equilibre, 10 ans déjà

Le 22 janvier dernier nous avons fêté l’anniversaire d’Espace Equilibre.

Déjà dix ans, un arrêt sur image pour me permettre de voir et de réaliser le chemin parcouru.

Que de belles rencontres, des échanges, des amitiés qui se sont créées.

Quelle joie de regarder son rêve qui est devenu réalité.

Au départ de l’aventure, mon challenge était d’amener chez nous en province, les perles du développement personnel. Au fil du temps, cela c’est manifesté, car j’ai eu la chance de recevoir des grands noms tel que Marie Lise Labonté, Daniel Meurois, Annie Giveaudan, Jacques Salomé, Thierry Janssens, Thomas d’Ansembourg, Guy Corneau que je salue au passage car il est parti sur un autre plan. J’ai pu aussi faire découvrir des noms moins connus avec un savoir et des outils exceptionnels qui ont fait grandir plus d’un.

Dans ces moins connus, je remercie profondément Carlos Alvès Corréa qui est parti aussi sur un autre plan, pour ce qu’il nous a transmis, l’alignement énergétique OR Vert, un outil magique que j’emploie tous les jours et que je vais enseigner au travers une formation « L’Alchimie énergétique avec le collectif Joshua dans la lumière de Shamballa ». Je n’oublie pas Tony Paixão avec sa sagesse chamanique ainsi que Rodolphe Arnassalon, Anaan Kumara et John Armtitage qui ont permis des pas de géants dans la conscience multidimensionnelle

Je profite de l’occasion pour remercier chacun de vous pour ce que vous avez apportés. Bon vent à tous, gratitude, je vous aime

Anne-Marie Goblet

Ci-dessous le petit film de la réception pour donner l’envie à ceux qui n’ont pas pu être des nôtres, de ne pas rater l’occasion une prochaine fois.

Nos pièces de vie nous racontent quoi ? Avant d’être les notres ?

Quand on me demande parfois « Tu y crois toi, au Feng Shui ? » je ne suis bien entendu plus à convaincre tans les retours des maisons ou appartements que j’ai expertisés sont porteurs de changements, de prises de conscience dans la vie de chaque personne. Et cela n’est que logique, logique toute naturelle qu’un consultant sait doser, comme un chef d’orchestre sait mener le tempo de tous les instruments. Chacun sa place, chacun son moment.

A cela je réponds deux choses : La première est qu’il ne s’agit pas de croire ou de ne pas croire, ( les croyances nous en sommes remplis ! ) mais seulement de faire l’expérience. Voilà autre chose ! Que ce soit dans n’importe quel domaine, quel qu’en soit le support nous ne faisons que des expériences. Il faut se laisser tenter, se laisser aller, oser par curiosité, par goût ou par intérêt ou encore par ‘hasard’…

La deuxième est que répondre : « non je n’y crois pas ! », c’est comme dire de la nature : « je ne crois pas en ses bienfaits, je ne crois pas dans les saisons, je ne crois pas dans l’énergie renouvelante du printemps, de la joie de vivre que donne le soleil…je ne crois pas en cette bonne vitamine C qui me requinque en hiver, je ne crois pas en cette eau qui m’aide à me délasser et à lâcher prise… »

A mon sens,  le Feng Shui c’est ça ! Cela reste mon expérience mais je la partage.

Quoi ? ça ? Et bien ! Ramener dans nos intérieurs et nos pièces de vie : hall, salon, cuisine, chambre, salle de bain, bureau,… la bonne synergie des rythmes naturels et constructifs de la nature.

Observez la nature…elle se laisse faire, elle se laisse conduire par quelque chose qui la rend plus majestueuse de saison en saison, elle écoute le rythme du nord quand vient l’hiver, celui de l’est quand vient le printemps…ah le printemps… nous y sommes au printemps tant attendu…la nature éclate de beauté et de générosité et de renouveau. Qui n’expérimente pas cela ? Qui ne respire pas cela ? Qui ne voit pas cela ? Tout le monde sans exception.

Que faire de cela chez nous ? La même chose. On peut recevoir via nos pièces et leurs orientations cardinales et vibratoires un rythme tout particulier qu’ils s’agit d’accueillir, de vivre et de comprendre comment il peut nous influencer…jour après jour.

Les empereurs de Chine quand il construisaient leurs palais, les plaçait sous les bonnes influences du site : topographie du terrain et créait aussi quatre ‘sous palais’, chacun orienté dans une direction : le sud- l’été, l’automne – l’ouest, le nord- l’hiver, le printemps- l’est. Il se déplaçait ainsi dans la partie du palais en phase avec la saison et les énergies qu’elle véhiculait. Juste endroit, juste moment, juste énergie.

Pour nous, point de palais ! mais des pièces…dont on ne peut changer l’orientation.  Inévitablement, un salon au nord ou un salon au sud draineront des vibrations très différentes, voir opposées dans ce cas précis. Ou chacune a son mot à dire…Lequel ?

Dans celle du SUD, c’est la joie, la spontanéité, l’envie de conquérir et de s’ouvrir à de multiples rencontres, on est tout feu tout flamme. C’est aussi de la démesure, on dit oui à tout plus facilement. On aime la fête.

Dans celle du NORD  une tendance au repli sur soi, à une forme de constance dans les relations, une sécurité. Ou encore  une certaine difficulté à aller de l’avant pour inviter, sortir, ou alors au prix d’efforts. Une position qui soit convient, soit frustre avec le temps, si par exemple vient de déménager et que l’on projette de se faire de nouveaux amis 😉

Que faire ? D’abord accueillir l’ESPRIT du NORD par exemple,  qui vient nous montrer et nous apprendre quelque chose sur nos relations, notre façon de fonctionner, est-ce une tendance mise à jour ? Qui a pris le dessus avant l’autre ? Vous qui vous installez…? Ou la maison qui vous accueille pour faire une expérience du NORD fortifiante… ? Ou encore même le NORD qui vous chuchote à travers sa lumière quelque chose que vous ignorez ou cachez… ?   Quel aspect de vie a besoin d’être recentré et l’autre dynamisé ?

C’est ainsi que vont et viennent les ESPRITS de la nature, les ALLIES. Que le Feng Shui décrypte de façon naturelle tout ce qui  s’inscrit dans un rythme. Chaque maison a donc son propre rythme. Chaque pièce sa personnalité, sa note, et c’est elle qui mène la danse.

Le Feng Shui veillera a un équilibre de cette personnalité, comme un enfant, comme une adulte, NI TROP, NI TROP PEU.

Le Feng Shui use alors  d’un  juste choix  de couleurs sur les murs pour relancer le mouvement, pour amener à la SAISON  suivante en douceur, (on ne peut pas tirer sur les carottes pour les faire pousser plus vite ! ) pour créer un DECOR ou l’on peut se fondre tranquillement assuré de renouveau, d’un mouvement idéal et porteur pour toute la famille.

Le Feng Shui c’est bien plus qu’un aquarium ou qu’une fontaine disposé en zone abondance, ou qu’une statue de couple dans une zone amour. Ceci n’est qu’une conséquence visible de son application, utile bien entendu…mais derrière, au cœur de chaque chose et de chaque objet se cache un trésor, une porte vers un rythme que l’on oublie et qui nous parle au travers des éléments, faits pour briller, rassembler, récolter, se recentrer, s’intérioriser, lâcher, rêver, croitre, renaitre, s’expanser NATURELLEMENT.

A bientôt…

Cécile Maire.

Thierry Janssen – Le Défis Positif – Conférence à Espace-Equilibre

Thierry Janssen nous a donné une conférence d’exception. Un mélange de références scientifiques et historiques ainsi qu’une spiritualité peu habituelle pour une conférence de ce type.

Je ne peux que vous inviter à visionner cet extrait de la conférence du 14 mars que nous avons filmée.

« Thierry Janssen est un auteur de livres à succès. Chirurgien et psychothérapeute, il accompagne des patients atteints de maladies physiques et enseigne les principes d´une « médecine humaniste et responsable » aux professionnels de la santé dans divers hôpitaux et facultés de médecine. »

Thierry Janssen sera également présent dans le cycle de conférences Citoyens du monde autrement, au Palais des congrès à Liège le 30 mai – 20h.

Pour plus d’infos et réservations concernant celle ci : www.yakoudou.be.

Anne-Marie.

En forme pour l’hiver grâce à une alimentation appropriée

A l’entré de l’hiver, beaucoup d’adultes se plaignent d’un manque d’énergie, d’une difficulté de concentration, voire d’épuisement. La fatigue, particulièrement présente en hiver, peut non seulement être due au stress quotidien, à un manque d’activités sportives, à un sommeil perturbé mais aussi à une alimentation inappropriée.

L’alimentation “moderne” contient souvent trop de graisses, des mauvaises graisses, des glucides raffinés et trop peu de glucides complets, de fruits et de légumes.  A long terme, ceci mène à une carence en nutriments, par exemple, le chrome, le fer, les b-vitamines, le zinc, le magnésium. Une longue fatigue et le stress peuvent avoir des répercussions importantes sur la santé, par exemple, une déficience du système immunitaire, des maux de tête de tension, des inflammations intestinales, un état dépressif, trop ou trop peu de tension, le syndrome prémenstruel, etc.

Au contraire, une alimentation équilibrée et nourrissante peut aider à prévenir un manque d’énergie et même gérer le stress.

Mes conseils : mangez 1 à 2 fois par jour des légumes crus, 1 à 2 fois des légumes cuits et ou du potage,  2 à 4 fruits, 1 à 3 portions de glucides complets, suffisamment de protéines apportées par les légumineuses, les oeufs, et les poissons, diminuez la quantité de graisses saturées (fromages, viandes), et ajoutez des graisses omégas-3 végétales comme les noix, les graines de lin et leurs huiles, si possible de qualité bio.  Si nécessaire, faites faire une prise de sang et montrez-la à votre nutritionniste pour être sûr que tout est en ordre.

Gudrun Scholler.

Plus d’infos : www.gudrun-scholler.be

Les Sô – Une belle énergie !

L’énergie des Sô est une belle énergie, simple, fluide et agréable. De quoi parle-t-on? De l’énergie d’amour inconditionnel. D’une énergie spécifique et puissante, d’un outil d’évolution et surtout, d’un «accompagnateur» sur notre route.

Les Sô signifient : Sceaux de Vie. Cela veut dire que l’énergie est vivante et qu’elle travaille en chacun selon l’Intelligence de la VIe. Les Sô sont des condensés d’énergie visant à rétablir dans l’être un équilibre selon les directives de l’être (de son « Je suis », de son âme, des corps et des Guides). L’énergie circule en chacun et pour cela une collaboration entre tous les intervenants est nécessaire. Qui sont ces «intervenants»? Le « Je Suis », l’âme, les corps et les éléments.

C’est par l’apparition d’une autre énergie vivante qui a l’intelligence d’observer et d’ajuster son intervention avec la collaboration de tous les intervenants que le Sô peut agir avec une efficacité remarquable. Chaque Sô est associé à une énergie spécifique ainsi qu’un Maître spécifique, nous incluons ici les Archanges, le Grand Soleil Central, Shamballah. C’est donc grâce à ces Maîtres que le Sô peut agir avec vivacité et intelligence. Bien sûr, l’énergie est intelligente et elle sait ce qu’elle doit faire, et avec les Sô, un Maître supervise. De cette manière, cela simplifie l’appel de l’énergie et sa manifestation. Inutile d’utiliser des rituels compliqués! Les Sô sont simplicité.

La force des Sceaux de Vie est leur simplicité. Il est facile d’appeler ces énergies et de recevoir une dose puissante d’énergie d’harmonisation, d’équilibre et de guérison dans tous les corps. De plus, cette puissance se situe à un niveau multidimensionnel. Cela signifie que l’énergie va au-delà de cette vie, de cette incarnation pour toucher les vies passées, parallèles, futures et dimensionnelles.

Les Sô sont des outils d’évolution, car Ils rétablissent la fluidité, l’harmonie et l’équilibre dans toutes les sphères de nos vies : relations, santé, spiritualité, mentale, émotionnelle, matérielle, professionnelle, etc. Aussi, les Sô interviennent sur les animaux, les minéraux et les végétaux. Tout dans la Création peut recevoir l’énergie des Sô.

Les Sô sont vivants. Les Sô connaissent ce qu’Ils doivent faire, quand, comment, pourquoi et combien de temps. Pour bien les utiliser, suivez votre intuition, votre coeur. Le coeur sait toujours. Encore, il n’est pas possible d’utiliser ces énergies à mauvais escient. Impossible de blesser une autre personne par un rayon d’amour aussi puissant et intelligent. Les Sô, grâce au Maître qui Lui est associé, possèdent une conscience. Il est donc impossible de se faire ou de faire du mal par leur intermédiaire.

Est-ce l’outil idéal d’évolution? Je ne sais pas. Je sais seulement que le Prince Planétaire et tout Shamballah nous offrent une boite à outils puissante, facile et efficace. Il vous faut simplement regarder et tester. Si cela vous parle et que vous obtenez des résultats satisfaisants, alors les Sô sont peut-être pour vous. Il existe une multitude d’outils selon ce qui nous correspond. Les Sô sont des outils que je vous conseille fortement d’essayer. J’enseigne les Sô depuis des années. J’ai coécrit le livre «Sô : Sceaux de Vie» aux Éditions des 3 Monts et je peux vous dire qu’il s’agit d’un cadeau merveilleux par leur simplicité, leur puissance et leur efficacité. Prenez le livre et la vibration est là! Prenez une carte et vous sentirez toute sa puissance.

Source d’amour et de vie, les Sô sont une ouverture dans la conscience de l’être, une graine de vie qui guide chacun sur sa route et sa recherche de vérité, de paix, d’unité et d’authenticité. Les Sô amènent une plus grande communication avec l’Univers et sa propre essence divine, sa petite voix… et crée une nouvelle lumière en chacun permettant de rayonner davantage de lumière et d’attirer à soi une plus grande compréhension ainsi qu’une plus grande liberté, harmonie et bien-être dans sa vie. L’énergie des Sô est une invitation à vivre et à grandir.
Je suis celui qui transmet ces énergies, le messager.

Donald Doan.

DONALD DOAN DONNERA UNE CONFérence sur la médecine arcturienne ce 29-9-2011 à Petit-Rechain. Lors de cet évènement, donald partagera également avec nous une transmission (canalisation) avec certaines énergies angéliques et maîtres de lumière.

(réservation et infos sur le site ESPACE-EQUILIBRE.COM)

 

Le poids des émotions

Qui ne s’est jamais senti impuissant face à son poids ou à ses courbes, désespéré par ce corps qui ne réagit pas dans le sens attendu aux efforts de conduite et aux privations plus ou moins draconniennes auxquelles on l’a soumis?

Quelles sont donc les lois mystérieuses et apparemment partiales qui régissent nos métabolismes et autres carburateurs intimes?

Comment s’y prendre, lorsqu’on a usé toutes ses cartouches de volonté et abusé des régimes et autres stratégies coercitives ?

Et si l’on oubliait de considérer l’essentiel : que tout ne se joue pas uniquement dans notre assiette!

Il est indéniable que notre poids résulte d’une équation simple et reflète la différence
entre entrées (apports alimentaires) et sorties (dépenses métaboliques et physiques).
Cette équation cependant se complique lorsqu’interviennent deux facteurs de
perturbation: certaines molécules chimiques (médicaments) et certaines hormones
(hormones sexuelles, hormone thyroïdienne, cortisol, adrénaline…). Or nos circuits hormonaux sont en étroite corrélation avec nos émotions. Stress, tristesse, colère, insatisfaction, culpabilité non seulement interfèrent avec les circuits hormonaux mais induisient des comportements alimentaires inadéquats (voire déviants).

En quoi sont-ils inadéquats?
En cela qu’ils n’apportent pas une réponse juste et appropriée à notre besoin!
Manger lorqu’on est tendu, en colère ou fatigué se substitue à la réponse adéquate qui
serait se détendre, se calmer ou se reposer. Dès lors, se préoccuper du contenu quantitatif et qualitatif de notre assiette, tout en ignorant le contexte émotionnel qui nous pousse à manger mal, trop, ou de façon compulsive sera à moyen et long terme inefficace. Une approche globale de la problématique du poids et/ou du comportement alimentaire amène à développer une attention et une conscience accrue de notre intimité, à identifier les émotions qui nous agitent, à les accepter et à tenter de les apprivoiser. Les apprivoiser, non les gérer : les émotions échappent à la volonté et au mental! Mais qu’en faire, si l’on ne peut ni les contraindre, ni les soumettre, encore moins s’en débarrasser lorsqu’elles nous encombrent?

C’est là qu’interviennet les thérapies énergétiques, telles que l’Emotional Freedom
Techniques (Technique de Libération des Emotions). Aussi appelée thérapie méridienne,
cette technique venue des Etats Unis s’apparente à l’acupuncture (mais sans les aiguilles) et permet de dénouer les noeuds énergétiques qui sont à l’origine de nos émotions douloureuses, blocages, phobies, séquelles de traumatismes et autres stress et
conditionnent certains de nos comportements. Si elle ne modifie pas notre passé ou notre histoire, l’EFT débarrasse les évènements traumatisants et croyances bien ancrées de leur charge émotionnelle et contribue à changer nos comportements (prétendûment acquis). Cet outil simple, efficace, doux, rapide nous rend une légèreté d’être et une liberté qui transforment notre vision de l’existence, notre rapport à soi, au monde et aux autres.

Diététicienne de formation, depuis longtemps dédiée à l’approche des troubles du
comportement alimentaire, j’ai intégré depuis un moment l’EFT à ma pratique…pour des
résultats étonnants !

Grâce à l’EFT, tout devient possible à qui refuse la fatalité : celle des kilos, du grignotage
et des compulsions, de la mauvaise image de soi, des vieilles blessures enfouies ou du
simple stress quotidien générateur d’attitudes compensatoires… L’EFT est un précieux outil, un compagnon de cheminement vers l’apaisement et l’apprivoisement de soi, vers un équilibre de vie personnel naturel, durable, choisi.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à me poser toutes vos questions sur les pratiques
énergétiques, la gestion des émotions, et mon approche des problèmes de poids et des
troubles du comportement alimentaire.
Vous trouverez toutes mes coordonnées ainsi que des informations complémentaires sur mon site internet www.espacebleu.be.

à bientôt !

Noëlle Lamotte.