Visite de la pierre du coeur d’Uruguay

Bonjour à tous,

Je suis très heureuse de vous annoncer un nouvelle visite de la pierre du coeur d’Uruguay, le 28 septembre 2012 à la salle de Petit Rechain.
L’accueil se fera dès 19h30 pour vous permettre de rencontrer et toucher la pierre avant sa présentation.

Je remercie dès à présent Michel Almeras (c’est le taxis de la pierre) de permettre à nouveau cette rencontre avec ce joyau qui ne laisse personne indifférent que cela soit pour sa beauté physique ou sa beauté spirituelle. Chacun peut l’approcher comme il l’entend et c’est très bien ainsi. Cela fait partie de sa mission. Éveiller sur plusieurs plans de conscience, propre à chacun de nous et tout à fait personnel.

Pour vous permettre une première approche avec ce coeur, visionnez le documentaire sur le chemin du coeur d’Uruguay afin de pouvoir vous laisser prendre aux charmes de cette grande dame …..et si vous y tombez, n’hésitez pas à nous rendre visite lors de sa venue chez nous.

Pour toutes infos pratiques, veuillez vous référer au site www.espace-equilibre.com ou contacter Anne-Marie Goblet au +32(0)499 343597 ou +32(0)87 229787 ou encore am@espace-equilibre.com

Anne-Marie Goblet.

 

 

 

La hutte de sudation avec Tony Paixoa

J’ai eu la chance de partager 5 huttes de sudation avec des chamanes différents dont 2 au Mexique. Celle-ci est donc ma 6ème. Elle se passe ici chez nous en Belgique avec le chamane Brésilien Tony Paixao. Espace Équilibre a eu le plaisir de l’accueillir à de multiples reprises dans ses murs.

Ces huttes ne sont jamais identiques. L’expérience vécue va dépendre du moment présent, de ce que nous sommes près à voir, à regarder, à accepter, à dépasser et renaitre à un nouveau nous. Le groupe a aussi son importance car la hutte change en fonction de celui-ci : plus longue, plus chaude, plus intense… en fonction de ce qui est approprié de lâcher. Comme vous le savez il n’y a pas de hasard de se retrouver ensemble.

11h : Accueil des participants dans la yourte avec le thé et le café de bienvenue. Cet accueil est déterminant afin que la journée se déroule dans les meilleures conditions. Il est primordial que les participants se sentent en confiance et en sécurité pour se permettre de laisser partir les émotions ou les blessures qui ne sont plus nécessaires là maintenant dans leur vie.

12h :  La charpente de la hutte est déjà construite, notre travail consistera à la recouvrir de couvertures afin que l’intérieur de celle-ci soit plongée dans le noir le plus complet. Le groupe oeuvre ensemble pour ce travail, en conscience de cohérence et d’harmonie. Ces couvertures sont placées en spirale en commençant par le bas et dans le sens des aiguilles d’une montre.

Dans la foulée, en groupe également, nous allons aider l’homme feu à amener le bois pour faire le feu et bien sur l’allumer. Ce feu est en résonance avec l’énergie du groupe c’est comme si, il symbolisait le groupe avec ses forces et ses faiblesses.

C’est dans ce feu que nous allons faire chauffer les pierres de lave qui sont amenées par l’homme feu à l’intérieur de la hutte pour chauffer celle-ci. Ces pierres sont appelées les petites grands mères. Nous accueillons ainsi à l’intérieur de la hutte nos ancêtres en les remerciant d’avoir été là pour nous. Sans eux, nous ne serions pas. Un seul maillon manquant à la chaine et nous n’existons pas… Donc l’hommage est important…

13h30 : L’odeur d’une merveilleuse soupe de légumes nous titille les narines et c’est avec bonheur que nous faisons honneur à celle-ci avant de rentrer dans la hutte.

14h15 : Il est temps. Nous nous déshabillons et revêtons notre habit de inipi. Nos bijoux et objets importants pour nous vont sur notre autel de circonstance pour être bénis.

14h30 : Rituel d’entrée, honorer le feu avec du tabac (plante importante pour les indiens, elle est présente dans tous les rituels de remerciement à la terre) et s’honorer soi, d’oser être là.

Nettoyage de notre corps éthérique à la sauge (plante également très importante, elle est sacrée, guérissante et nettoyante des corps, des lieux, des objets).

Dans la hutte nous sommes accueillis par Tony et nous entrons dans celle-ci un à un avec une parole « Pour nos relations ».

Et la fête commence …

Dans la hutte nous honorons 4 portes : l’est, le sud, l’ouest, le nord. Les entrées des pierres chauffées au rouge s’effectuent à chaque début de porte. Nous travaillons chaque fois des âges bien précis.

1ère étape : de la conception à 7 ans, étape importante. Nous installons nos fondations et que nous allons visiter nos besoins.

Une hypothèse de base : la vie est censée être une expérience agréable. Nous avons en nous tout ce qu’il faut pour satisfaire de manière épanouissante nos 7 besoins fondamentaux : Sécurité – Repères – Liberté – Amour – Cohérence – Sens – Réalisation.

Donc, toute expérience désagréable est une “anomalie”, un message que nos besoins n’ont pas été satisfaits. Une fraction de seconde peut suffire pour créer une croyance à partir d’un besoin non satisfait, et c’est sur cela que nous nous construisons, d’où l’importance de visiter cette période et de permettre le nettoyage.

2ème : de 8 ans à 15 ans : la pré-adolescence et l’adolescence avec ses rébellions et l’impression de ne pas être écouté, ni accepté dans sa totalité.

3ème : de 15 à 30 ans : Nous entrons petit à petit dans l’âge adulte avec tout ce que cela comporte : responsabilité, rencontres amoureuses,… plein de choses qui se passent ou ne se passent pas dans nos corps.

4ème : de 30 à ……… l’age adulte … pas mieux, réflexion sur la vie et remise en question totale ou partielle ou déni total, nous survivons nous ne vivons pas.

Nous sommes tous là pour lâcher tout ce qui n’est plus adéquat dans notre vie et ainsi nous permettre un nouveau départ plus équilibré et plus harmonieux. Tout cela se fait au son du tambour, avec des chants et des prières avec l’aide des éléments et de nos guides.

Après cette cérémonie, une petite douche froide juste pour se rafraichir car il est conseillé de rester avec nos énergies transformées pour les intégrer au plus profond et ce jusqu’au lendemain matin.

17h : La faim se fait sentir. Après tout ce nettoyage, nous continuons le partage avec le repas sous forme d’auberge espagnole (chacun amène un plat). C’est avec un énorme plaisir que nous découvrons toute cette nourriture bénie par le simple le fait d’être ensemble et de partager dans la joie et le plaisir.

19h : L’heure des questions et des partages, moments privilégiés où nous nous sentons écoutés, compris et acceptés dans notre totalité avec nos fragilités et nos forces.
Cela permet de clarifier des doutes ou des questionnements, ou encore se mettre tout simplement à l’écoute du vécu des participants.

20h : Il est temps de se quitter … le matin on ne se connait pas et fin de journée, c’est comme si on s’était toujours connus. Les au revoir, les embrassades et surement à bientôt.

Anne-Marie Goblet.