Le chamanisme, merveilleux outil d’éveil de conscience.

Le Chamanisme, présent chez tous les peuples de la Terre, remonte à 30 000 ans avant notre ère. C’est le plus ancien héritage spirituel de l’humanité.

Cette pratique constitue une méthode de vision remarquable,  elle utilise le potentiel du cœur, du mental et de l’esprit et constitue un puissant outil de guérison spirituelle, de transformation et d’évolution personnelle.

C’est un outil précieux pour éveiller notre écoute, notre vision, notre ressenti aux multiples signes et nous permets de rentrer dans la conscience que l’univers nous parle en permanence et que la vie nous apporte ce dont nous avons besoin à chaque instant.

Tony Paixao

Tony est venu à moi il y a 4 ans. J’ai découvert à travers lui la candeur et l’insouciance de l’enfant. Il amène avec lui cette joie et l’humour qui permet de se moquer de soi même. Cet humour que nous devrions tous apprendre pour parcourir notre chemin d’incarnation sur cette terre.

La vie devient alors terrain de jeu, rempli d’expériences agréables et moins agréables que nous pouvons accueillir avec plus de légèreté tel un enfant qui profite de chaque instant pour apprendre de ces expériences. J’aime Tony pour sa douceur, son pétillant et son rire qui fait de lui un homme attachant qu’on a envie de côtoyer pour ce qu’il est et pas pour ce qu’il fait.

Il revient à Espace Équilibre du 29 octobre au 4 novembre pour divers évènements, n’hésitez pas à venir le rencontrer. Plus d’infos sur www.espace-equilibre.com

Situé entre le chamanisme traditionnel et contemporain, Tony Paixão nous enseigne comment la sagesse ancestrale peut nous aider dans notre vie quotidienne.

Chercheur en techniques et méthodes de guérison naturelle et initié au chamanisme en 1989, Tony Paixão est un des fondateurs du centre d’études chamaniques à Rio de Janeiro et membre fondateur du conseil de l’aigle “Grisácea”.

Devenu pionnier dans la confection de tambours natifs nord américain au Brésil, en Israël et en Espagne, il crée en 1992 l’atelier d’art Tatanka destiné à la récupération d’objets chamaniques façonnés utilisés dans les cérémonies indigènes.

Depuis 1995 il est sur le chemin de la « Native American Church » et reçoit ses enseignement traditionnels d’un des chefs de la tribu Cheyenne, Nelson Turtle, ainsi que les enseignements de la tradition indienne Ojibway à travers la leader de cérémonie, Mulher Pedra Branca (Femme Pierre Blanche).

Il est l’un des introducteurs de la cérémonie de la Hutte de Sudation (sweat lodge, temazcal ou Inipi) à Rio de Janeiro au Brésil.

Actuellement, il conduit des cérémonies traditionnelles chamaniques telles que la cérémonie du Feu, du tambour au Brésil, en Espagne, en France, en Israël et bientôt en Belgique.

Il réalise des traitements individuels de guérison chamanique, technique qu’il a créée et développée après des années d’études et d’investigation dans ce milieu, et donne également des consultations thérapeutiques de la méthode Dorn et de l’Alignement énergétique.

Il a crée sa propre formation de méthode de guérison indigènes qu’il partage dans le monde.

Anne-Marie Goblet.

Pour découvrir son site : www.tonypaixao.com.br

 

 

Extraits de l’atelier « Fabrication d’un tambour sacré »

Bioflavonoïde? … Qu’est ce que c’est?!

En fait les bioflavonoïdes, appelés aussi simplement les flavonoïdes, sont un type ‘d’antioxydant’ et sont des régulateurs de croissance et des ‘colorants’ naturels des plantes.  Ces substances sont une protection pour la plante contre les influences destructives de la nature, telles que les insectes et les maladies.  Pour cette raison elles se trouvent surtout dans les couches extérieures et dans les feuilles extérieures de la plante.

Quel est leur action bénéfique sur le corps humain?

En tant qu’antioxydant, les flavonoïdes, ensemble avec les ubichinones et cytochromes agissent sur le corps: surtout comme antiinflammatoire et antiradicalaire.  Pendant le processus métabolique oxydatif du corps se produisent, tant par des facteurs endogènes (comme une nourriture inadaptée) qu’éxogènes (comme la pollution, la radiothérapie, etc.), des formes réactives de l’oxygène, ie. le superoxyde, le peroxyde et le hydroperoxyde organique.  Ce sont ces radicaux libres, qui détruisent un grand nombre de liaisons cellulaires.

Les flavonoïdes peuvent ‘attraper’ les radicaux libres et les ‘neutraliser’ pour que la chaine de réaction non bénéfique au corps s’arrête.  De cette manière, ces antioxydants peuvent aider le corps dans différentes pathologies, telle que la grippe et le rhume en bloquant la croissance des bactéries et des virus.  Un effet antimycotique peut aider à solutionner le problème de mycose.  On peut soulager le corps dans des états d’inflammation tel que l’arthrite, la colite, le cancer, etc. et on attribue aux flavonoïdes aussi des effets cardioprotectifs.  Le quercitine, par exemple, qui se trouve dans l’oignon, le chou frisé, le brocoli et la pomme, agit comme anticoagulant, important dans l’athériosclérose.  On a pu observer que les femmes buvant régulièrement du jus de canneberge, qui contient certains types de flavonoïdes, ont moins de cystites que ceux qui n’en boivent pas.  Ce ne sont que quelques exemples !

Comment profiter au maximum des flavonoïdes ?

Les saisons le plus faciles pour intégrer les aliments à haute teneur en flavonoïdes sont le printemps et l’été.  Pourtant, il est nécessaire, pour garder une bonne santé, d’en manger toute l’année.  Voici comment vous pouvez profiter au maximum des flavonoïdes et quelques idées de préparation:

–  Mangez tous les jours minimum 2 fruits, idéalement entre les repas ou comme repas, par exemple le petit déjeuner:  Dans ce cas vous pouvez ajouter à une macédoine de fruits des amandes et du sarrasin germés ou faire un ‘shake’ aux fruits en mixant des fruits avec 1 cas d’oléagineux germés (amandes, noisettes, noix, graines de sésame) et éventuellement du lait végétal ou de l’eau pour le rendre plus liquide et crémeux.

–  Prenez l’habitude de commencer un repas par les crudités.  Une bonne partie des     antioxydants sont détruits pendant le cuisson !  Soyez créatif:  une salade, un pâté     végétal cru présenté ou roulé sur une feuille de salade ou de chou, des crudités en     bâtonnets avec une trempette, une soupe crue, etc.  Vous connaissez sûrement le     Gazpacho: une soupe d’été faite de poivrons, de tomates, de concombre, d’ail et           d’oignon, d’huile d’olive première pression à froid et de sel des Alpes ou du Tamari.  Le tout en partie égale et mixé légèrement et pas à une consistance crémeuse.

–  Cuisez vos légumes et vos fruits à la vapeur pour minimiser la perte de flavonoïdes et récupérez l’eau de cuisson pour préparer des sauces, soupe, etc.

–  Je vous rapelle que les flavonoïdes sont juste sous la peau de l’aliment…. Profitons:       Lavez bien vos aliments et mangez vos légumes et vos fruits  sans les éplucher !  Par exemple, mangez les pommes, les pommes de terre et les tomates avec la peau (sauf les bananes ! ), lavez bien les carottes sous l’eau en utilisant une brosse à légumes, sans frotter trop fort.  Les flavonoïdes donnent une partie du bon goût aux légumes et aux fruits !

–  Ceux qui ont un potager ou qui peuvent se procurer les fruits et les légumes très frais,    mûrs et sans un long temps de stockage et de transport, bénéficient particulièrement des antioxydants.  La teneur en flavonoïdes est plus élevée avec une luminosité appropriée, directement après la ceuillette et diminue avec le temps (long stockage) !

–  Manger les fruits et les légumes de saison et si possible de la région est important    pour profiter des flavonoïdes: par exemple, les tomates, les fraises, les framboises en    été et les choux, les pommes, les poires en automne et en hiver.  Les plantes produisent leurs antioxydants surtout en saison pour se protéger des maladies.

–  Mangez des légumes et des fruits variés !  Les antioxydants s’entre aident, donc une    variété est importante pour bénéficier au maximum des effets des flavonoïdes.

Gudrun Scholler.

Eté, Soleil, Farniente

Le soleil est notre ami …..mais….gare aux brûlures ou  autres soucis  pour les peaux mal protégées !

Il est capital de protéger la peau contre les risques liés à une exposition importante.

Certaines huiles végétales ( HV ) possèdent un indice de protection non négligeable telles les HV de JOJOBA, d’OLIVE, ou de SESAME.

Elles favorisent un bronzage régulier.

Applications à renouveler régulièrement.

Pour une Huile Protectrice , mélanger 5 cl HV d’olive + 5 cl HV de sésame + 10 cl HV d’avocat + 10 gouttes d’huile essentielle ( HE ) d’Ylang-Ylang ou de Lavande Vraie.

Pour une huile solaire : préparer un mélange de 5 cl HV de germe de blé + 10 cl HV de sésame + 50 gouttes HV d’argousier + 6 gouttes de Lavande Vraie.

Afin de réhydrater et apaiser l’épiderme chauffé par le soleil, vous utiliserez avec succès une de HV de la liste ci-dessous pour leurs propriétés apaisantes et régénératrices.

HV d’OLIVE, SESAME, ONAGRE, GERME DE BLE, JOJOBA OU ROSE MUSQUEE DU CHILI.

Les coups de soleil viennent  trop souvent gâcher les vacances, voici en premier secours, si la brûlure n’est pas trop importante,  auquel cas consultez un médecin, un remède à appliquer sur la zone brulée :

  • HE Lavande Aspic                                         3 gouttes
  • Matricaire ou à défaut Camomille Noble       2 gouttes
  • Bois de Rose                                                  1 goutte
  • Géranium Rosat                                             1 goutte

Appliquer localement  2 à 8 gouttes du  mélange  3 x / jour.

Le soleil n’est pas le seul problème des  vacances !

Un autre ennemi guette notre chair blanche et tendre…..les moustiques… et autres insectes piquants ( araignée, guêpe, abeille,…) !

Préparez un mélange de :

  • HE  Lavande Aspic                          3 gouttes
  • Matricaire ou Camomille Noble       2 gouttes
  • Tea Tree                                          1 goutte
  • Géranium Rosat                              1 goutte

2 à 3 gouttes de ce mélange sur la piqure autant de fois que nécessaire.

Vaporiser dans la pièce ou sur l’oreiller, afin de les éloigner,  les HE suivantes :

HE Citronnelle de Java, Géranium Rosat ou Eucalyptus citronné au choix ou en mix.

Trousse d’HE indispensables à emporter

Quelle HE ?                                               Pour quoi ?

Lavande Vraie                                            Agitation, insomnie, peau irritée,                                                                                              calme rapidement les démangeaisons

Lavande Aspic                                            Piqûre d’insectes, morsure, brûlure

Hélichryse Italienne                                    Coup, choc, bleu

Camomille Noble                                        Chocs nerveux

Ravintsara                                                  Toute infection  ORL, fièvre

Menthe Poivrée                                           Digestion, calme les démangeaisons des                                                                                 piqûres, diarrhée infectieuse.

Pour les enfants de – de 6 ans, il est préférable                                                                       d’utiliser l’hydrolat de menthe poivrée.

Les HE d’agrumes sont à éviter ABSOLUMENT lors de toute exposition sous peine de subir de graves brûlures.

Restez prudent avec, les HE de Citron, Pamplemousse, Orange douce ou amère, Mandarine, Lime ( citron Vert ), Litsée Citronnée, Bergamote, LemonGrass…….

Profitez en toute sérénité de vos vacances, soyez bronzé et en forme pour la rentrée.

A très bientôt,

Marie-José.

Visite de la pierre du coeur d’Uruguay

Bonjour à tous,

Je suis très heureuse de vous annoncer un nouvelle visite de la pierre du coeur d’Uruguay, le 28 septembre 2012 à la salle de Petit Rechain.
L’accueil se fera dès 19h30 pour vous permettre de rencontrer et toucher la pierre avant sa présentation.

Je remercie dès à présent Michel Almeras (c’est le taxis de la pierre) de permettre à nouveau cette rencontre avec ce joyau qui ne laisse personne indifférent que cela soit pour sa beauté physique ou sa beauté spirituelle. Chacun peut l’approcher comme il l’entend et c’est très bien ainsi. Cela fait partie de sa mission. Éveiller sur plusieurs plans de conscience, propre à chacun de nous et tout à fait personnel.

Pour vous permettre une première approche avec ce coeur, visionnez le documentaire sur le chemin du coeur d’Uruguay afin de pouvoir vous laisser prendre aux charmes de cette grande dame …..et si vous y tombez, n’hésitez pas à nous rendre visite lors de sa venue chez nous.

Pour toutes infos pratiques, veuillez vous référer au site www.espace-equilibre.com ou contacter Anne-Marie Goblet au +32(0)499 343597 ou +32(0)87 229787 ou encore am@espace-equilibre.com

Anne-Marie Goblet.

 

 

 

Devenir qui je suis, Être et Rayonner.

Extraits d’une Entrevue de Sarah Diane Pomerleau, réalisée par Jeannine Paradis.

Quel est le sens de notre présence sur Terre? Dans son livre, « Comment découvrir sa Mission de Vie? », Sarah Diane Pomerleau, nous amène à prendre davantage conscience des étapes de l’éveil, du dévoilement, de la révélation, de l’apprentissage et de la manifestation de notre Mission de Vie sur Terre, pour rayonner plus de paix intérieure et de mieux-être.

Sarah, Comment pouvons-nous connaître notre mission de vie?

Si tu nais Avatar, tu connais ta Mission de Vie et même ton Destin. L’Avatar revient avec toute sa conscience, tous ses acquis. Il sait d’où il vient, où il va et ce qu’il vient faire. Quant à nous, il nous faut découvrir notre Mission de Vie. Certains la découvrent lorsqu’ils sont jeunes mais la plupart des gens prennent du temps pour la trouver. La problématique, c’est que nous sommes «anesthésiés et amnésiques» lorsque nous arrivons sur la planète Terre. Nous sommes venus au monde avec un voile. Il faut enlever le voile de l’oubli de qui nous sommes vraiment. C’est ce qui m’accablait, quand j’ai commencé à écrire ce livre, de constater que j’ai mis 30 ans avant d’enlever le voile, de savoir qui je suis, de sortir de l’ombre et d’entrer dans ma lumière! Ce n’est rien pourtant 30 ans, un petit clin d’œil dans le grand cycle.

Nous découvrons notre Mission de Vie, un pas à la fois. L’enfance et l’adolescence comportent des Indices de notre Mission de Vie, mais nous ne les reconnaissons pas. Elle se dévoile à certains moments, à la suite d’une rencontre, d’une lecture, d’un événement ou d’une vision. Ce qui ne veut pas dire que nous l’acceptons pour autant. Elle est d’abord dévoilée et, ensuite, elle nous est révélée, suite à une Illumination, un éveil de la conscience ou un déclencheur. Tout au long de notre vie, se trouvent des Intersections, des croisées de chemins très importantes. Une fois que notre Mission s’est révélée, nous débutons l’apprentissage, l’expérimentons, puis la manifestons.

Ce qu’il ne faut surtout pas oublier, c’est qu’autrefois les gens devaient mourir physiquement pour changer de Mission de Vie. Aujourd’hui, c’est différent. Nous avons plusieurs morts-renaissances dans une même vie! Parfois, le changement est très subtil, nous changeons d’emploi, de pays; d’autres fois, il est drastique! C’est comme un gant que nous retournons à l’envers. Puisque nous vivons plusieurs transitions-passages dans une même vie, nous pouvons avoir aussi plusieurs Missions de Vie, ou plusieurs facettes à notre Mission de Vie dans notre vie actuelle. Peu de personnes savent ce qu’elles ont à faire dès qu’elles arrivent au monde! C’est comme le chemin du « Petit Poucet » sur lequel on avance en semant des cailloux.

Combien de missions différentes pouvons-nous réaliser dans notre vie? Autrefois, il m’aurait fallu au moins 11 vies pour faire tout ce que j’ai fait durant cette vie! Si vous observez la vie de vos parents et de vos grands-parents, en général, ils ont eu une vie et non pas dix vies en une!

Y a-t-il un lien entre notre mission et notre incarnation?

Pour tous les êtres conscients, oui! Pas pour les êtres non-conscients, qui n’ont pas encore changé le mécanisme de leurs croyances. Tous les êtres conscients, c’est-à-dire éveillés, reviennent s’incarner pour manifester leur Mission de Vie. Leur Mission de Vie peut être de revenir pour accompagner d’autres personnes qui vont s’éveiller et terminer leur cycle d’incarnation; parmi eux, des aidants, des enseignants, des soignants, etc. Leur incarnation sur Terre est une manifestation de leur Mission de Vie. Leur Mission de Vie est parfois très simple. Un bon électricien ou un bon plombier, à travers le métier qu’il aime, actualise sa Mission de Vie qui peut être de répandre l’amour; l’amour de son métier, de sa femme, de ses enfants, de ses amis, de sa société. Nous ne sommes pas obligés d’être le président des États-Unis pour avoir une Mission de Vie. La Mission de Vie, ce n’est pas comme au cinéma, c’est la quête et l’atteinte du bonheur. Comme dit si bien Éric Baret, « La Joie de ne rien Être » donne aussi un sens à sa vie.

Pourquoi  s’interroge-t-on sur la Mission de Vie présentement?

À partir du moment où l’on se reconnaît, où l’on a développé l’estime de soi, où l’on a trouvé notre place sur la Terre, jardinier ou boulanger, la question ne se pose plus. Quand la question se pose, c’est la pointe de  l’Iceberg. Sous la question, « Quelle est ma Mission de Vie? », il y a des sous-questions: « Comment se fait-il que je ne réussisse pas? Pourquoi n’est-ce pas moi qui chante à Las Vegas? Pourquoi personne ne m’aime? Pourquoi n’ai-je jamais rien eu? ». Toutes ces questions concernent la confiance en soi, l’estime de soi, l’amour de soi. Je crois que le principal obstacle qui nous empêche de connaître notre Mission de Vie, c’est d’abord et avant tout de ne pas savoir respirer! La non-reconnaissance de soi et de sa propre existence nous empêche de trouver notre Mission de Vie. Plus tu deviens en paix et te réconcilies avec toi-même, moins cette question se pose, car tu vas de mieux en mieux. Poser cette question, c’est un indice que tu n’es pas vraiment bien! Je n’ai jamais posé cette question à qui que ce soit. Pourtant plusieurs ont répondu à une question que je n’avais pas posée! Je ne me suis jamais posé cette question, même dans mes moments de désespoir. Ma Mission de Vie s’est imposée à moi! Au fond j’ai toujours su que, lorsque j’étais dans un état de plénitude, j’accomplissais ma Mission de Vie: « Être et respirer la Vie et la Joie ».

Lorsque tu enlèves tes masques, tu te réconcilies avec toi-même, tu arrêtes de te taper sur la tête, tu deviens tellement bien avec toi-même que tu fais ce que tu as à faire. Et si tu as à faire de grandes choses, à partir du moment où tu es bien avec toi même, on va te les servir dans une assiette en or, parce que tu seras capable de les accueillir et de les assumer. Voilà pourquoi je réponds par la finalité de la question. Quelle est ma mission de vie? Qu’est-ce que je fais ici? La question serait plutôt: « Comment faire pour être bien, pour être heureux et pour vivre le bonheur? » Lorsque tu rencontres une personne heureuse, sais-tu quelle est sa Mission de Vie? Cela pourrait être simplement d’être assise sur une terrasse, en train de siroter un verre… d’eau… et tout va bien! Ce jour-là, elle ne se pose pas la question « Quelle est ma mission de vie? » D’abord elle Respire, et ensuite, elle Est et Rayonne.

Comment as-tu découvert ta propre mission?

En vivant une journée à la fois. J’ai réalisé que j’accomplissais ma Mission de Vie en écrivant ce livre. Un des indices les plus importants de ma Mission de Vie s’est produit à l’âge de 32 ans: 11 jours et 11 nuits d’Éveil et d’Illumination.

L’Illumination ne se cherche pas et ne s’achète pas. Elle peut parfois conduire à la folie. Au cours de ces 11 jours et 11 nuits, j’ai tout arrêté: je ne travaillais plus, je ne mangeais plus, je ne sortais plus, je ne faisais plus rien, sauf être dans l’Illumination! Le ciel était ouvert, je parlais à Dieu directement, la lumière et les chants des anges descendaient vers moi. Je ne le savais pas, mais on me révélait ma Mission de Vie, comme elle fut révélée aux prophètes autrefois. Tous mes chakras se sont allumés en même temps, partout dans mon corps. Je ne savais pas ce qu’étaient les chakras. J’étais constituée d’entonnoirs d’énergie qui rayonnaient, il y en avait partout! Ce fut un puissant déclencheur, l’ouverture de tous mes chakras en même temps.

Aujourd’hui, l’exploration des chakras est au cœur de mes enseignements. Cette expérience fut un révélateur. Après ces 11 jours d’Illumination, je me suis rendue dans une librairie ésotérique, car j’avais besoin de comprendre ce qui m’arrivait. C’est alors qu’un livre du Maître Bulgare Peter Deunov, « L’Éveil de la Conscience, L’Amour Universel, Source de Vie », est venu à moi. Dans cette même librairie, un homme, que je ne connaissais pas, m’a dit: « Un jour vous enseignerez la spiritualité! » Après cette période, d’autres déclencheurs se sont succédé. Depuis, il y a une rivière parallèle au-dessus de moi et, de temps en temps, une porte s’ouvre et quelque chose descend vers moi; et là je dis oui ou non, j’avance ou je recule, je choisis de faire quelque chose. J’ai le libre choix de dire oui ou non.

C’est comme la médiumnité, j’aurais pu dire non. On a toujours le choix de dire oui ou non. D’ailleurs, pendant 10 ans, j’ai dit non à la canalisation qui est une des facettes de ma Mission de Vie. Pour découvrir ma Mission de Vie, j’ai appris à me choisir dans des circonstances parfois extrêmes: « Dire oui, quand tout autour dit non! » Lorsque j’ai choisi de retourner en Égypte, la deuxième fois, en 2001, pour rejoindre celui qui allait devenir mon second mari, je crois que toute la province de Québec était contre moi. J’ai appris à me découvrir et à être le plus « moi-même » possible. Tout cela, je ne le savais pas pendant que je le vivais. Sincèrement, c’est aujourd’hui, en écrivant, que je découvre que j’accomplis ma Mission de Vie. Pendant que je la découvrais, je ne le savais pas. Le plus intéressant, c’est que c’est loin d’être fini. Quand j’aurai débuté la prochaine étape, je vais me dire: « Mon Dieu, si j’avais su ça en 2011! » Plus je sais, moins je sais! Je n’ai pas vraiment d’idée sur ce qui s’en vient et je m’en porte très bien.

Quels points ont en commun les personnes qui se questionnent sur leur Mission de Vie?

Je dirais le manque de reconnaissance de soi, d’amour de soi. Elles ne comprennent pas que, si elles s’aiment davantage, si elles se réalisent, les gens qui les aiment vraiment vont les aimer davantage. Parfois c’est l’ego spirituel qui est mal placé: elles sont convaincues qu’elles sont revenues sur Terre pour accomplir une GROSSE mission! C’est une surévaluation de soi qui n’est pas meilleure qu’une dévaluation de soi. Certaines personnes refusent leur Mission de Vie, parce qu’elle leur semble tellement lourde. C’est souvent la peur qui les fait la refuser.

J’ajouterais aussi les points communs des personnes qui ont manifesté et réalisé leur Mission de Vie. Ces personnes ont toujours dit oui au moment des changements, lorsqu’elles rencontraient un déclencheur, une intersection, une passion, qui allumaient la joie, le soleil en elles. Elles ont dit oui, au moment des choix, des croisées, des intersections, des indices, et elle l’ont manifesté. Cela les a fait respirer, les a fait rayonner, comme un soleil. Elles sont passionnées, elles sont dans la joie. J’ai remarqué aussi que ces personnes ont une chose en commun: une fois qu’elles ont reçu, accepté, manifesté leur Mission de Vie, leur destinée, elles finissent toujours par redonner au centuple. Ce sont des philanthropes: elles créent des fondations, des organismes pour aider les gens.

Ne pas trouver sa Mission de Vie est-ce maintenir le voile?

Certaines personnes n’osent pas être qui elles sont vraiment. Parfois elles connaissent leur Mission de Vie mais elles la refusent. Elles ont peur de l’inconnu. Elles ont peur de laisser leur sécurité. Elles craignent d’être rejetées, de ne plus être aimées, de déplaire, d’être jugées. Elles ont peur d’être vues, connues, reconnues, de s’exposer. Si elles ont appris à se taire, elles craignent de parler, de s’exprimer, de dire leur vérité, etc.

Que suggères-tu aux personnes qui sont découragées de chercher?

D’abord, il faut vérifier si leurs attentes sont trop élevées. Si elles se comparent, elles se sentent écrasées. Les attentes trop élevées et la comparaison ne sont pas des stimuli pour la reconnaissance de soi. J’ai parfois des instants d’Illumination simplement en contemplant un arbre. Nul ne peut grandir à l’ombre d’un autre et pour grandir, il faut prendre sa place au soleil. Parfois, les gens se fient trop à la pensée magique du miracle. J’ai déjà rencontré des gens qui en étaient à leur trentième rencontre avec des médiums, espérant enfin que l’un d’eux leur dirait: « Tu deviendras guérisseur. Tu inventeras une méthode nouvelle et unique. Tu écriras des livres qui seront traduits en 67 langues et vendus à 432 millions d’exemplaires. Tu seras célèbre dans le monde entier. Tu seras riche. Le Pape et le Dalaï Lama te reconnaîtront. » Je n’ai jamais cherché ma Mission de Vie. J’ai vécu ce qu’il y avait à vivre au moment présent. Les portails s’ouvraient et j’accueillais ce qui arrivait. J’ai dégusté ma vie un jour à la fois. Je n’ai jamais lu sur le sujet.

Comment pouvons-nous avoir la certitude que nous sommes en train de réaliser notre Mission de Vie?

De deux façons : ou bien je suis habitée par la passion de la créativité, ou au contraire, je freine et je résiste. Par exemple, au début de mes canalisations, je m’enfermais dans mon bureau pour que personne ne le sache. J’interviewais des médiums, en tant que journaliste, ou je les assistais comme directeur de transe. Tout ça, pour éviter ma propre médiumnité. Il a fallu que mon second guide m’apparaisse pour que j’accepte ma médiumnité. Les indices peuvent être une grande passion ou une grande résistance.

Est-ce que nager avec les Dauphins fait partie de ta Mission de Vie?

Quand je nage avec les dauphins, je ne me pose pas de question sur ma Mission de Vie. Je plonge dans la Joie et la Liberté! Notre Mission de Vie, c’est de vivre l’instant présent. Les dauphins me l’ont appris. Je leur rend hommage dans mon livre: « Les Dauphins, ces Anges de la Mer ».

 

Jeannine Paradis est Enseignante et Coach en Développement personnel

jeannineparadis@videotron.ca  / www.jeannineparadis.biz

Sarah Diane Pomerleau.

www.samsarah.com / www.sarahdianepomerleau.alchymed.com

Livre : « Comment découvrir sa Mission de vie? »

Éditeur : Les Éditions ATMA internationales www.atma.ca

Distributeurs : Messageries ADP (Québec, Canada), Transat Diffusion (Suisse), DG Diffusion (France, Belgique)

Marie José Halleux – Notre équipe de rédacteurs s’agrandit !

Ma rencontre avec Marie José a eu lieu lors d’un salon où elle a été interpellée par ma pratique chamanique et énergétique. Nous avons très vite sympathisé et trouver beaucoup de point communs, entre autres être passeuse d’âme et notre amour pour les plantes et la nature : moi par ma vision chamanique et elle, avec sa vision huile essentielle et leur bienfaits. Comme j’aime accueillir sur ce blog des personnes passionnées, j’ai le plaisir de vous faire découvrir les huiles essentielles par la vision de Marie-José Halleux. Bonne rencontre avec elle et sa passion.

Anne-Marie Goblet.

 

Présentation de Marie-José

Employée dans un ministère, mon travail est devenu purement alimentaire.

A mi-chemin de ma vie, afin de retrouver mon pouvoir personnel et donner un sens à cette vie, je me suis mise en quête de moi-même.

Diverses techniques de développement personnel m’ont permis de rencontrer ma formatrice Feng-Shui. Enfin, il existait autre chose que le rationnel, ce dont j’ai toujours été convaincue.

D’autres formations ont suivi : Shiatsu, Reiki, Aromathérapie, Réflexologie plantaire, Shamballa 13D, Alignement énergétique et Chamanisme. J’ai toujours été attirée par la nature, les plantes et leurs bienfaits. Avec l’aromathérapie, j’ai rencontré un outil formidable qui est vite devenu une passion. Plus je les utilise,  plus je suis émerveillée de leur vibration bienfaisante.

Les HE ( huile essentielle ) peuvent non seulement nous aider sur le plan physique grâce à leur pouvoir eubiotique ( = favorable à la vie ), le plan émotionnel n’est pas en reste.

Pourquoi choisir une HE à un moment donné et utiliser une autre le lendemain ?

Parce qu’elle nous parle, nous appelle, c’est elle dont on a besoin ici et maintenant !

Le chimique a permis des résultats reconnus mais avec des effets secondaires perturbant notre métabolisme alors que la bonne utilisation des HE fait des merveilles. Ce sont des produits naturels ( attention naturel ne veut pas dire sans danger ) qui revitalisent notre organisme. Il ne s’agit pas ici d’opposer chimique et naturel, chaque partie ayant ses limites !

Les HE offrent une alternative thérapeutique dont il serait dommage de se passer, l’orientation allopathique de notre médecine se trouve très souvent confrontée à l’inefficacité des antibiotiques face à certains virus devenus de plus en plus nombreux, résistants voire mutants.

La Vie n’est pas seulement d’être vivant, mais d’être bien !

                                                                                  Marcus Valérius Martial.

C’est avec un grand bonheur que je marie les HE, leur pouvoir de guérison et ma pratique, afin que se crée une harmonie de bien-être  permettant de retrouver les connexions, que le peuple des plantes et notre jardin la Terre, nous offrent afin de réunir le corps et l’esprit.

D’abord guérir l’Esprit, le Corps suivra.

                                                       Mikao Usui.

Marie-José Halleux. (mjh10000@gmail.com)

 

J’ai envie mais je stresse…

Un jour, j’ai reçu un message d’une copine « Y a t-il aussi une fleur de bach pour la confiance, au niveau relation intime avec un partenaire, pour se lâcher, car j’ai rencontré quelqu’un mais je stresse… »

Je lui réponds que le Rescue peut aider seul ou dans une synergie et le Larch aussi pour la confiance, Mimulus pour la peur… mais que j’ai besoin de savoir plus ce qu’elle ressent.

Sa réponse ne se fait pas attendre… « …je voudrais vivre intensément une relation, sans me poser de question, sans barrière, que mon mental soit parallèle à mes émotions physiques, je ne sais pas si ce que t’écris est compréhensible… »

Oui oui, très compréhensible, mais je lui demande si je peux lui téléphoner plus tard pour avoir une confirmation de ce que je pense être bien pour elle.

Ma formation de base de documentaliste me pousse vers internet pour me faire une meilleure idée de ce que je peux lui conseiller vu qu’elle ne se trouve pas en face de moi pour répondre à mes questions.

Ce que je trouve, dans différentes marques, ce sont des mélanges « libido ». On pourrait penser que c’est le remède qu’il faut mais en analysant les plantes dans la composition, ce sont plutôt les plantes qui aident en cas de découragement (Gentian), de manque d’envie (Hornbeam)… donc plutôt des chutes de la libido dans une relation existante et des synergies plus convaincantes que d’autres parmi celles proposées.

Ici c’est une relation naissante et il est important de se rendre compte qu’il ne faut pas utiliser les même Fleurs de Bach.

Je me tourne donc vers une synergie faite de Crab Apple (quand on n’apprécie pas trop sa façon d’être physiquement ou moralement, goût excessif des détails et de la perfection), Larch (manque de confiance en soi), Mimulus (peurs que l’on peut nommer, différentes des angoisses et craintes diffuses qui nous effrayent sans qu’on en connaisse trop l’origine, pour lesquelles on utilisera Aspen), Red Chesnut (souci excessif pour les autres), Walnut (très sensible aux événements extérieurs, aux changements, aux personnes,…) et White Chesnut (pour les pensées dont on ne parvient pas à se défaire).

Lors de notre entretien téléphonique quelques heures plus tard, je lui explique (comme lors de toutes mes consultations) les raisons pour lesquelles j’ai choisi cette synergie. Il lui semble aussi que cela reprend bien tout ce qu’elle ressent.

Quelques jours plus tard, elle me dira que la synergie était bien choisie et qu’elle l’a aidée dans un autre contexte également.

Pour moi, c’était une expérience différente que cette recherche sur internet vu qu’habituellement la personne se trouve en face de moi et que je n’ai jamais eu à faire de « commande ».

Tout est expérience dans la vie et permet d’avancer si on veut aller plus loin que ce que l’on connaît déjà…

Christine Malvaux.

Nos pièces de vie nous racontent quoi ? Avant d’être les notres ?

Quand on me demande parfois « Tu y crois toi, au Feng Shui ? » je ne suis bien entendu plus à convaincre tans les retours des maisons ou appartements que j’ai expertisés sont porteurs de changements, de prises de conscience dans la vie de chaque personne. Et cela n’est que logique, logique toute naturelle qu’un consultant sait doser, comme un chef d’orchestre sait mener le tempo de tous les instruments. Chacun sa place, chacun son moment.

A cela je réponds deux choses : La première est qu’il ne s’agit pas de croire ou de ne pas croire, ( les croyances nous en sommes remplis ! ) mais seulement de faire l’expérience. Voilà autre chose ! Que ce soit dans n’importe quel domaine, quel qu’en soit le support nous ne faisons que des expériences. Il faut se laisser tenter, se laisser aller, oser par curiosité, par goût ou par intérêt ou encore par ‘hasard’…

La deuxième est que répondre : « non je n’y crois pas ! », c’est comme dire de la nature : « je ne crois pas en ses bienfaits, je ne crois pas dans les saisons, je ne crois pas dans l’énergie renouvelante du printemps, de la joie de vivre que donne le soleil…je ne crois pas en cette bonne vitamine C qui me requinque en hiver, je ne crois pas en cette eau qui m’aide à me délasser et à lâcher prise… »

A mon sens,  le Feng Shui c’est ça ! Cela reste mon expérience mais je la partage.

Quoi ? ça ? Et bien ! Ramener dans nos intérieurs et nos pièces de vie : hall, salon, cuisine, chambre, salle de bain, bureau,… la bonne synergie des rythmes naturels et constructifs de la nature.

Observez la nature…elle se laisse faire, elle se laisse conduire par quelque chose qui la rend plus majestueuse de saison en saison, elle écoute le rythme du nord quand vient l’hiver, celui de l’est quand vient le printemps…ah le printemps… nous y sommes au printemps tant attendu…la nature éclate de beauté et de générosité et de renouveau. Qui n’expérimente pas cela ? Qui ne respire pas cela ? Qui ne voit pas cela ? Tout le monde sans exception.

Que faire de cela chez nous ? La même chose. On peut recevoir via nos pièces et leurs orientations cardinales et vibratoires un rythme tout particulier qu’ils s’agit d’accueillir, de vivre et de comprendre comment il peut nous influencer…jour après jour.

Les empereurs de Chine quand il construisaient leurs palais, les plaçait sous les bonnes influences du site : topographie du terrain et créait aussi quatre ‘sous palais’, chacun orienté dans une direction : le sud- l’été, l’automne – l’ouest, le nord- l’hiver, le printemps- l’est. Il se déplaçait ainsi dans la partie du palais en phase avec la saison et les énergies qu’elle véhiculait. Juste endroit, juste moment, juste énergie.

Pour nous, point de palais ! mais des pièces…dont on ne peut changer l’orientation.  Inévitablement, un salon au nord ou un salon au sud draineront des vibrations très différentes, voir opposées dans ce cas précis. Ou chacune a son mot à dire…Lequel ?

Dans celle du SUD, c’est la joie, la spontanéité, l’envie de conquérir et de s’ouvrir à de multiples rencontres, on est tout feu tout flamme. C’est aussi de la démesure, on dit oui à tout plus facilement. On aime la fête.

Dans celle du NORD  une tendance au repli sur soi, à une forme de constance dans les relations, une sécurité. Ou encore  une certaine difficulté à aller de l’avant pour inviter, sortir, ou alors au prix d’efforts. Une position qui soit convient, soit frustre avec le temps, si par exemple vient de déménager et que l’on projette de se faire de nouveaux amis 😉

Que faire ? D’abord accueillir l’ESPRIT du NORD par exemple,  qui vient nous montrer et nous apprendre quelque chose sur nos relations, notre façon de fonctionner, est-ce une tendance mise à jour ? Qui a pris le dessus avant l’autre ? Vous qui vous installez…? Ou la maison qui vous accueille pour faire une expérience du NORD fortifiante… ? Ou encore même le NORD qui vous chuchote à travers sa lumière quelque chose que vous ignorez ou cachez… ?   Quel aspect de vie a besoin d’être recentré et l’autre dynamisé ?

C’est ainsi que vont et viennent les ESPRITS de la nature, les ALLIES. Que le Feng Shui décrypte de façon naturelle tout ce qui  s’inscrit dans un rythme. Chaque maison a donc son propre rythme. Chaque pièce sa personnalité, sa note, et c’est elle qui mène la danse.

Le Feng Shui veillera a un équilibre de cette personnalité, comme un enfant, comme une adulte, NI TROP, NI TROP PEU.

Le Feng Shui use alors  d’un  juste choix  de couleurs sur les murs pour relancer le mouvement, pour amener à la SAISON  suivante en douceur, (on ne peut pas tirer sur les carottes pour les faire pousser plus vite ! ) pour créer un DECOR ou l’on peut se fondre tranquillement assuré de renouveau, d’un mouvement idéal et porteur pour toute la famille.

Le Feng Shui c’est bien plus qu’un aquarium ou qu’une fontaine disposé en zone abondance, ou qu’une statue de couple dans une zone amour. Ceci n’est qu’une conséquence visible de son application, utile bien entendu…mais derrière, au cœur de chaque chose et de chaque objet se cache un trésor, une porte vers un rythme que l’on oublie et qui nous parle au travers des éléments, faits pour briller, rassembler, récolter, se recentrer, s’intérioriser, lâcher, rêver, croitre, renaitre, s’expanser NATURELLEMENT.

A bientôt…

Cécile Maire.

TOI qui

Toi qui vis au coeur de la tourmente intérieur
Toi qui respires la joie, la peine, l’amour et la tristesse
Toi qui peux rire et te vautrer quand le moment le permet
Toi qui sais dire et qui parfois ne sais pas
Toi l’enfant qui se cache derrière l’image d’un grand
Tu es sage

Toi qui humes le parfum de la vérité autant que le mensonge
Toi qui reconnais la bonté et la sagesse
Toi qui sais ce que veut dire aimer et être aimer
Toi qui peux tout construire
Toi qui as tout en toi
Laisse émerger de ce fond la puissance créatrice qui sommeille
La croissance et l’évolution, c’est un peu cela; laisse vivre ce qui se cache en toi et qui est l’essence de ton être,
tout cela est toi

Qui se cache au fond de toi?
L’étincelle de vie
Une lumière qui brille toujours
Il suffit de dégager les obstacles autour qui obstruent son rayonnement
Et là…
Tous verront, comme toi, cette lumière qui jusqu’alors était insoupçonnée

Ne regarde pas derrière pour évaluer le passé, celui-ci est passé…
Tu ne l’as pas oublié, inutile de te le remémorer
Tu as appris de celui-ci et grâce à cela
Tu es aujourd’hui celui que tu es
Ce qui compte n’est pas qui tu as été ni ce que tu as fait
Mais bien celui que tu es aujourd’hui et ce que tu fais maintenant

Ne te juge pas, d’autres le font pour toi…
Aime-toi, car tu es le seul à pouvoir t’aimer
Et c’est par cet amour que tu peux te libérer de ton passé
Ne cherche plus les solutions compliquées à tes maux
Les réponses sont toujours simples et elles émergent toujours du fond de toi, car elles sont émises par ta lumière intérieure, TA SOURCE

Métatron

 

Donald Doan.

Le monde évolue

Le monde évolue selon des paramètres précieux et inéluctables, les changer est impossible. Vous êtes seul maître de votre destinée, une destinée que vous changez constamment. Il est difficile même pour nous, de l’autre côté du voile, de définir et de prévoir votre avenir. Avec vous, nous découvrons votre destinée au jour le jour.

Vous pouvez imaginer un monde de chaos et créer un monde harmonieux. Ceci vous semble paradoxal? Mais pourtant, c’est cela que vous créez! Nous percevons des possibilités et voilà que vous choisissez une destinée inattendue et tout à fait nouvelle. Votre talent d’improvisation est unique et magnifique, car la perspective du chaos nait une réalité aux espoirs insoupçonnés. Vous êtes vraiment des dieux merveilleux.

Votre avenir dépend de votre création, de vos choix collectifs. Il suffit d’un petit groupe aux pensées et à la volonté de fer de voir le monde prendre une nouvelle direction rempli d’espoir pour que cela soit. L’amour a plus de poids dans la balance de la création que tout un vaste groupe aux sombres idées… Ne sous-estimez pas le pouvoir de votre amour, même d’un seul d’entre vous. Vous êtes à l’image du Grand Créateur. Vous pouvez tout.

La fin de l’année (2011) n’est pas celle que nous avions perçue dans les possibilités et pourtant, vous avez choisi une route qui est beaucoup plus harmonieuse et respectueuse que celle qui se dessinait. Pourquoi? Parce que votre amour vous permet de changer TOUT. Vous êtes créateurs, n’en doutez pas.

Maintenant, que choisirez-vous de créer pour la prochaine année? Pour le moment, il y a de belles possibilités. Ne vous laissez pas entrainer vers des possibilités sombres parce que certains d’entre vous rêvent de voir des catastrophes… il y aura des moments difficiles, mais rien de majeur ne se dessine. Et la raison est simple, nous vous l’avons dit, plusieurs d’entre vous «aiment» et leur amour déplace les montagnes! Joignez-vous à ces créateurs d’amour et créez un monde à la hauteur de vos espoirs et de vos attentes.

Soyez bénis

Nous sommes les énergies de la Shékina et d’A KY OR

 

Donald Doan.