Guérir-Créer-Aimer.com… par l’Écriture Inspirée

Les mains sont la prolongation du cœur et elles servent à 3 choses : guérir, créer et aimer. L’Écriture, c’est le même processus que la Guérison. Écrire, c’est guérir. Peindre, c’est aimer. Soigner, c’est écrire et aimer. Créer, c’est aimer, guérir et peindre. Écrire, c’est danser et chanter. Aimer, créer et guérir. Peindre, écrire, soigner, aimer, danser, chanter, tout se passe de la même manière. La Canalisation par l’Écriture inspirée est un pas vers la Médiumnité. C’est un processus organique de Guérison qui libère les entraves à l’Inspiration. Elle peut aussi conduire à la Création d’Un Livre en Soi.

Écrire, c’est guérir les parties de soi et les expériences de son incarnation. Écrire, c’est créer sa vie, son œuvre, sa mission. Écrire, c’est aimer, c’est apprendre l’amour de soi, l’amour des autres, l’amour du Tout.

Je pratique l’Écriture inspirée depuis 1970. J’anime, dans plusieurs pays, l’atelier « Écriture inspirée et Canalisation des Guides, une étape vers la Médiumnité », que j’ai créé en 1990. Je suis consultante et formatrice, auteure de plusieurs livres et conférencière internationale. J’anime depuis plus de 25 ans des conférences et des ateliers en développement personnel dans divers endroits de la planète. Je suis engagée au niveau de la santé globale, et reconnue pour la création de la Méthode Samsarah, la Thérapie des Passages (www.samsarah.com), que j’enseigne dans plusieurs pays. Mon travail est fondé sur la connaissance de l’inconscient, clé de transformation de nos malaises et du mal-être en bien-être.

Les Principes fondamentaux de l’Écriture inspirée
L’écriture inspirée est un art. Comme tout travail artistique, il exige certaines conditions matérielles et dispositions d’esprit. Un lieu à soi, un temps de pratique régulière, des outils adéquats, la capacité de se centrer, la passion de découvrir, la foi en soi et en Soi, l’émotion, l’émerveillement, parfois l’extase, face à l’expression et à l’accomplissement.

Un atelier d’Écriture inspirée d’une journée
Je suis fascinée par le potentiel infini qui réside en chacun de nous. Je suis émerveillée de voir émerger, en une seule journée, les dons et les talents des personnes qui choisissent de participer à un atelier d’une journée d’Écriture inspirée. En quelques heures, les doutes s’effritent, les peurs se liquéfient. L’être s’ouvre comme une fleur pour laisser émaner son subtil parfum, sa quintessence. Le but de l’atelier, est une pratique expérimentale de la canalisation par l’écriture inspirée, ou si vous préférez, de l’écriture canalisée. Par des exercices pratiques, vous identifiez vos blocages à l’inspiration et vous rendez fluide la circulation de l’énergie par l’écriture. Le titre, « Écriture inspirée et Canalisation des guides, une étape vers la Médiumnité », suppose que l’écriture inspirée peut conduire à la médiumnité, mais pas forcément.

Formuler clairement votre intention ou votre motivation
Avant de pratiquer l’Écriture inspirée, formulez clairement votre intention. Plus votre intention est claire, plus la manifestation est exacte. L’inconscient tend à rassembler les éléments qui vont contribuer à matérialiser votre vision. Quelle est votre intention et votre motivation en rapport à l’écriture inspirée ? Tout votre être va focaliser sur cette intention. De nos jours, nous utilisons le terme « intentions » alors qu’autrefois on disait « objectifs ».

Quelles sont les raisons motivent les êtres à pratiquer l’écriture inspirée ?
Pourquoi certaines personnes sont-elles appelées à expérimenter cet art ou à participer à un atelier d’une journée en écriture inspirée ? Voici des exemples de motivations reçues de la part des participants à mes ateliers : Développer ma spiritualité – Contacter mes guides – Libérer mes doutes – Amener plus d’ouverture et de fluidité pour laisser passer l’inspiration – Lever mes blocages à la canalisation, à l’inspiration – Comprendre les messages de mes guides – Atteindre l’autonomie énergétique, recevoir les réponses par moi-même – Ne pas être obligé de consulter quelqu’un chaque fois que j’ai une question existentielle – Dépasser mes difficultés à écrire et mon manque de confiance en moi – (et bien d’autres)

Exercice pratique :
Et vous, quelles sont vos intentions et vos motivations face à l’Écriture inspirée ? Prenez le temps de répondre à cette question avant de poursuivre. Répondez par une ou deux phrases de la main droite, puis une ou deux phrases de la main gauche. Pendant que vous écrivez de votre main non dominante, ou non habituelle, observez vos réactions.

Les conditions facilitant l’écriture inspirée
Si vous faites une pratique sérieuse et assidue de l’écriture inspirée, ayez des outils appropriés : stylos, cahiers, ordinateur, enregistreuse. Ayez aussi un lieu à vous pour y créer vos espaces d’écriture : un atelier dans la matière chez vous et un atelier dans l’énergie dans les plans spirituels ou les autres dimensions. La pratique commence par les règles suivantes : même heure, même poste, mêmes stimuli, chaque jour si possible. Si vous souhaitez poursuivre le processus d’écriture inspirée, créez des ancrages. Sinon, vous allez écrire sur le coin de la table de la salle à manger, de la cuisine, du salon, pendant que les enfants s’amusent et viennent vous tirer la jupe ou le pantalon. Ou encore dans un bistro bruyant. (Bien sûr, il y a des exceptions : l’auteure des livres « Harry Potter », Joanna Kathleen Rowling, a reçu le scénario de la série Harry Potter au cours d’un voyage en train. Elle a écrit le premier tome dans les bars et les bistros les plus réputés.)

Même chose pour la canalisation : vous avez besoin de certaines conditions pour favoriser le processus. Vous n’allez pas vous asseoir en pleine foule ou dans un bistro pour canaliser vos guides et transmettre des messages (quoi que… si vous avez des mémoires d’Oracle à Delphes en Grèce ou d’Oracle au Temple d’Amon Râ à l’Oasis de Siwa, dans le désert de Lybie en Égypte). Vous choisissez un endroit convenable, approprié à vos besoins. Lorsque l’ancrage sera établi, vous aurez le loisir de varier l’espace-temps. L’écriture inspirée, c’est sérieux, c’est un geste sacré. J’ai expliqué au début qu’il ne s’agit pas de spiritisme. C’est un rituel Terre Ciel qui s’accomplit entre deux espaces d’inspiration physique et spirituel. Vous devenez de nouveau Scribe, Oracle ou Prêtre-Prêtresse de l’Écriture sacrée.

L’Écriture est un processus organique
Le processus de canalisation par écriture inspirée est un processus organique. L’inspiration passe par le corps physique, les corps subtils, les méridiens, les chakras. Si vous êtes éparpillé et que vous n’êtes pas réunifié, c’est plus difficile. Vos corps subtils ont des brèches énergétiques, donc des fuites. S’il reste des blocages, logés dans le corps physique, les cellules ou les chakras, ils peuvent nuire à la canalisation par l’écriture inspirée. L’information arrive de partout autour de vous, du Cosmos et de la Terre. Le circuit de l’écriture venant d’en haut ou d’en bas, aboutit infailliblement au cœur, aux bras et aux mains, comme pour la guérison, la création et l’amour. Le cœur est le point de jonction. Les ailes du cœur sont les bras et les mains. Le tout est organique. Vous écrivez avec vos mains. Les mains servent à aimer, peindre, faire l’amour, créer, écrire, guérir. Tout vient du cœur et tout vient au cœur. Le cœur est nourri par l’énergie du Cosmos et de la Terre. Il est un athanor alchimique où se produit la Transmutation.

D’où vient l’énergie?
L’énergie vient de quelque part. Elle vient de la Source, de vos Guides, des Peuples des Étoiles, de votre Moi Divin supérieur, des plans planétaires, des chamans, des Maîtres d’Ascension, des êtres intra-terrestres, de l’intérieur de vous, de votre atome cellulaire, de partout. L’inspiration est une série de cercles concentriques, autour de vous ou en vous, dans vos cellules. Vous observerez la forme de votre canal et avec quelle source d’énergie vous êtes en contact. Vous découvrirez d’où vient ce que vous transmettez.

L’écriture est un processus électromagnétique
L’écriture est un processus électromagnétique. Le stylo est tenu par la main droite ou la main gauche. Renforcez les deux mains par des exercices de réchauffement thématiques, car elles s’adressent aux deux hémisphères du cerveau. L’utilisation de la main non dominante pour écrire, dessiner ou peindre, fait remonter à la conscience le matériel passé, enfoui. Le corps devient l’outil à travers lequel passe l’énergie qui descend du Cosmos ou celle qui monte de la Terre. Cette énergie porte le nom d’énergie électromagnétique. L’énergie et l’inspiration passent à travers vous par les chakras, les méridiens, les centres d’énergie, le canal, la structure énergétique de l’être. Pour écrire, aimer, guérir et créer.

Libération versus fluidité
Plus vous êtes libérés de vos mémoires obstructives, de vos émotions cristallisées, de vos traumatismes sclérosés, de vos croyances limitatives, plus l’énergie passe et circule avec fluidité. Au début d’un processus de médiumnité, les personnes qui commencent à canaliser des anges, des archétypes, des maîtres, des êtres de lumière, etc., éprouvent souvent des doutes, des peurs, des résistances, des incertitudes, des blessures. C’est normal. Plus vous canalisez la lumière, plus vous vous désintoxiquez énergétiquement et physiquement. Ceci se produit aussi au cours d’un changement d’habitudes de vie ou d’une cure. Le travail d’écriture inspirée est proportionnel à la libération que vous avez faite dans vos chakras et vos cellules, de votre « hygiène chakrique », en somme. Ne vous empêchez pas de vivre un processus d’écriture parce que vous n’avez pas fini de vous libérer, sinon vous n’y arriverez jamais. C’est l’énigme du cycle de la poule et de l’œuf. L’énergie qui descend où qui monte à travers vous, agit aussi pour vous libérer. Elle vient ouvrir vos circuits pour favoriser la libération.

Libération versus inspiration
Le fil de l’inspiration, c’est l’expérience de votre propre vie. Plus vous libérez vos centres d’énergie, partout dans votre corps, plus vous laissez circuler l’énergie de l’Inspiration (ou de la transmission des guides, de la Source, des chamans, de votre Moi supérieur, votre double de lumière), plus vous donnez accès à l’Inspiration et au chemin qu’elle prend pour arriver au bout de vos doigts. Même processus pour la canalisation, sauf qu’elle est exprimée par la parole, la bouche, la gorge. Il fut un temps où on disait que tout arrive d’en haut, et maintenant on sait que des énergies très fortes montent d’en bas. Pensez aux Peuples de la Terre, aux Gardiens de la Terre, aux Autochtones, aux Aborigènes, aux Amérindiens, aux Druides, aux Chamans. Ils étaient très près de la Terre, très inspirés par les arbres qui leur parlaient, les auras des plantes qui rayonnaient, les animaux qui communiquaient avec eux, les ancêtres qui les conseillaient.

Les blocages
Les blocages emmagasinés dans les chakras obstruent la libre circulation de l’énergie créatrice. Voilà pourquoi j’insiste sur le fait qu’écrire c’est organique, biologique, anatomique. Les fameux blocages ne sont pas que dans la tête. Ce n’est pas la tête qui écrit, c’est le corps. Les blocages sont emmagasinés dans votre structure énergétique, vos chakras, vos centres d’énergie, vos cellules. Le mot chakra veut dire « Roue ». Une roue tourne comme l’eau au moulin. Lorsqu’elle est en mouvement, elle fait monter et descendre l’énergie. Dans vos chakras et vos cellules se retrouvent la majorité des blocages. Prenez-en conscience.
Voici quelques-uns des blocages emmagasinés dans les chakras et les cellules : mémoires de l’enfance ou de l’adolescence, mémoires de cette vie-ci ou de d’autres vies, croyances limitatives, situations non résolues, traumatismes non libérés, émotions cristallisées, et autres. Des mémoires de cette vie actuelle qui n’ont pas été libérées ni guéries et restent présentes dans vos chakras et vos cellules. Vous pouvez avoir la mémoire d’une gifle que vous avez reçue à 13 ans, et qui est restée coincée dans votre genou droit, par exemple. Dans votre genou droit, il y a donc une situation à libérer et à guérir, puisqu’elle peut empêcher l’énergie de monter librement de la Terre à travers votre corps. Vous pouvez avoir emprisonné une mémoire d’humiliation dans votre coude gauche. Si l’inspiration circule dans votre bras gauche, elle peut rester coincée dans le coude ou encore colorer votre écriture de ce qu’elle contient.

Les mémoires
Les mémoires de vies passées. Si dans une autre vie, vous étiez oracle, prophète, guérisseuse, chamane, et autres, il y a de fortes chances que vous ayez été persécuté, décapité, torturé, brûlé sur le bûcher. Vous êtes peut-être déjà passé au bûcher parce que vous écriviez ou canalisiez ? Nous sommes revenus collectivement, depuis la moitié du XXe siècle, guérir ces mémoires et ces blessures, individuelles, collectives, planétaires. La canalisation peut avoir été bloquée même si ce ne sont pas des mémoires d’écriture. Elles sont présentes dans vos cellules. Elles arrêtent le mouvement de transmission et inhibent la créativité.

Les croyances
Les croyances viennent en général de cette vie présente, bien qu’elles puissent aussi provenir de vies passées. Vous les accumulez en vous. Souvent, elles sont transmises par vos ancêtres, votre généalogie et vous les faites vôtres. L’enfance et l’adolescence sont nourries de croyances limitatives à votre sujet, que vous avez achetées de votre environnement. Vous les avez acquises de votre famille, vos parents, votre école, votre société, vos amis et autres. Vous les avez faites « vôtres ». Lorsque vous débutez le processus d’écriture, des voix à l’intérieur de vous les répètent. À force de vous faire répéter « Tu es folle », vous avez remplacé le Tu par le Je « Je suis folle. Je ne suis pas bonne, je perds mon temps et je n’arriverai à rien ». Lorsque vous commencez à écrire, la croyance s’installe. «Est-ce que je vais y arriver ? » Si vous achetez cette croyance, vous vous l’appropriez et elle déteint dans tous les espaces de votre vie. Parfois vous ne les entendez pas, mais elles sont bien là, cachées dans votre inconscient. « Je ne peux pas écrire, c’est réservé aux écrivains ». Vous avez catégorisé les gens. Défaites ces croyances emmagasinées dans vos cellules. Déterrez-les, regardez-les objectivement et détachez-vous.

La force des croyances chez les Peuples autochtones
Vous avez déjà fait du travail thérapeutique et libéré plusieurs de ces mémoires et de ces croyances, mais il reste des couches plus profondes. Il reste des croyances au sujet de la créativité et de votre créativité. Par exemple : « Je ne suis pas un écrivain, un artiste, un médium, un guérisseur. Seuls les écrivains savent écrire, les artistes dessiner, les médiums canaliser, les guérisseurs guérir. » Ce sont des croyances. Tout le monde est capable de canaliser, écrire, dessiner, guérir. Observez les Peuples de la Terre, les autochtones de toutes les cultures : Amérindiens, Africains, Aborigènes, Peuples d’Amérique Latine et du Sud, Polynésiens, et autres. Ils sont tous capables de broder, de créer, de peindre, de dessiner, de sculpter. Ils ne se posent pas la question : « Est-ce que je suis capable ? ». Ils décorent leurs huttes, leurs tipis, leurs yourtes, leurs cavernes. Ils agissent. Tous savent coudre, guérir, chanter, danser. Pourquoi le font-ils ? Ce ne sont pas tous des artistes et des guérisseurs. Tout simplement, ils n’ont pas reçu la croyance qu’ils ne peuvent pas le faire. Ils ont hérité de la tradition qui leur dit qu’ils peuvent tout faire naturellement, si le besoin se présente. Ils ne sont pas limités par cela. Ils existent dans la danse de la vie.

Le passage à l’acte créateur
Il en va de même avec les livres. J’en ai écrit et publié 24. Si j’avais attendu de faire un best-seller, si j’avais attendu de ne pas avoir une seule coquille, si j’avais attendu que ce soit parfait, si j’avais attendu d’être célèbre, si j’avais attendu de jouer au golf avec un célèbre éditeur ou distributeur de livres, si j’avais attendu une subvention gouvernementale, si j’avais attendu d’être rentière ou millionnaire, je n’aurais jamais rien écrit. Parfois, il suffit de plonger dans la Guérison, l’Énergie, l’Écriture, la Canalisation, l’Océan sauvage des Dauphins, même si on n’est pas parfait et si on a peur. Le processus lui-même, le passage à l’acte, vous aide à vous ouvrir et à vous libérer. Comme un premier saut en parachute.

Un livre
Dans mon livre « Écriture inspirée et Canalisation des Guides, une étape vers la Médiumnité », vous apprenez à vous ouvrir et à lâcher prise, à reconnaître d’où, ou de qui, vient l’Inspiration et comment elle circule à travers vous. Vous transformez vos peurs et vos tensions en libérant votre potentiel créateur. Vous créez dans votre vie l’espace et le temps pour écrire. Je m’adresse aux personnes qui veulent développer leurs capacités de canalisation par l’Écriture inspirée. J’y propose, à travers l’écriture, l’apprentissage d’outils de connaissance de soi. L’Écriture inspirée est un processus organique. Le fluide de l’Inspiration passe par le corps. Afin de devenir un bon canal de transmission, il importe que le passage soit libre et ouvert. Pour ceci, il faut que la structure énergétique de mon être (chakras, méridiens, corps subtils, cellules) soit libérée, reconnectée et réactivée. L’Écriture inspirée passe par l’Écriture de Guérison.

Autres thèmes traités dans le Premier Chapitre de cet ouvrage :
Importance de la Géométrie sacrée
Différences entre l’Écriture automatique et l’Écriture inspirée
Différences entre le Spiritisme et la Canalisation
Le discernement
Carl Gustav Jung et l’Écriture automatique
Le circuit de l’inspiration qui vient du Cosmos
Le circuit de l’énergie qui vient de la Terre
Exemple de l’influence des blocages sur le circuit de l’Inspiration
Discerner l’ego de l’inspiration
Organique et Orgasmique
Le corps, le cerveau et l’eau, des conducteurs
Le cycle de la poule et de l’œuf – Tout ce qui est en Haut = Tout ce qui est en Bas
Cerveau gauche main droite – Cerveau droit main gauche
Le Nouveau Cerveau
Les corps subtils et le champ aurique
Les fréquences du cerveau

Pour en connaître davantage :
.Lisez le livre de Sarah Diane Pomerleau :
« Écriture inspirée et Canalisation des Guides, une étape vers ma Médiumnité »
Aux éditions ATMA internationales (www.atma.ca)
Distributeurs :
Messageries ADP au Québec et au Canada
Transat Diffusion en Suisse
DG Diffusion en France et en Belgique

.Participez à un stage pratique d’une journée au Québec, en Europe ou ailleurs :
Pour les dates et lieux des stages, consultez le Calendrier Alchymed : www.sarahdianepomerleau.alchymed.com
Pour information et réservation
Courriel : samsarah49@hotmail.com

Sarah Diane Pomerleau.

Pas bien dans mon corps et dans ma tête à cause de kilos en trop ? Pas contente de mon apparence physique ?

Je me trouve trop grosse ou trop mince, je n’accepte pas mon corps, je n’en peux plus de voir ma peau victime d’acné, d’eczéma,…

Crab Apple (pommier sauvage) peut m’aider à dépasser mon impression d’imperfection, mon sentiment d’être sale ou non aimable, m’aider à m’aimer avec mes kilos en trop, m’aider à m’accepter…

Larch (mélèze) peut me rendre ma confiance en moi que ce soit dans ma vie amoureuse, dans ma vie professionnelle, dans ma vie sociale ou tout simplement dans ma vie avec moi. Je peux me sentir égale aux autres, aussi capable, je ne me dévalorise plus en pensant que je ne pourrais être bien dans ma peau que si je perdais ou gagnais quelques kilos, si j’avais une plus belle peau…

Centaury (centaurée) pour que je ne veuille  plus plaire à tout prix, ne disant jamais non, acceptant ainsi ce que je ne désire pas, persuadée pourtant que je ne peux pas agir autrement, que sinon on ne m’aimera pas, que je serai rejetée,…

Gentian (gentiane) peut m’aider à vaincre le découragement et à aller de l’avant, à réaliser mes objectifs que ce soit une nouvelle hygiène de vie, pratiquer  ou recommencer une activité sportive, commencer une nouvelle relation,…

Rock Water (eau de roche) me permet de m’assouplir si je suis trop stricte avec moi-même, si je ne me donne pas le droit à l’erreur, si je me mets toujours la barre trop haut, si je décide de mincir mais que je ne me grée pas de temps en temps des petits plaisirs et que je m’oblige à suivre un régime draconien…

Willow (saule) pour ne plus rendre les autres responsables de ce qui m’arrive. Si c’est parce que j’ai des problèmes au bureau ou parce ma fille est en pleine crise d’adolescence que je mange beaucoup, ou si c’est le cuisinier de la cantine qui prépare une cuisine trop riche, … bref tout ce qui fait que je ne me prends pas en main parce que je ne me sens pas responsable

Il peut y avoir encore de nombreuses causes et/ou conséquences à notre prise de poids, à notre non-acceptation de notre corps tel qu’il est, chaque personne est unique et vient en consultation avec un vécu, un ressenti différent.

Les Fleurs de Bach citées ci-dessus sont des pistes, elles peuvent vous décider à faire connaissance avec cette méthode douce pour aller vers un mieux-être.

En guise de conclusion, j’aimerais vous faire découvrir ou redécouvrir un superbe texte de Charlie Chaplin sur l’acceptation de soi…

Le jour où je me suis aimé (Charlie Chaplin)
Le jour où je me suis aimé pour de vrai
J’ai compris qu’en toutes circonstances
J’étais à la bonne place, au bon moment
Et alors, j’ai pu me relaxer
Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle
ESTIME DE SOI
Le jour où je me suis aimé pour de vrai
J’ai pu percevoir que mon anxiété
Et ma souffrance émotionnelle
N’étaient rien d’autre qu’un signal
Lorsque je vais à l’encontre de mes convictions
Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle
AUTHENTICITE
Le jour où je me suis aimé pour de vrai
J’ai cessé de vouloir une vie différente
Et j’ai commencé à voir que tout ce qui m’arrive
Contribue à ma croissance personnelle
Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle
MATURITE
Le jour où je me suis aimé pour de vrai
J’ai commencé à percevoir l’abus
Dans le fait de forcer une situation ou une personne
Dans le seul but d’obtenir ce que je veux
Sachant très bien que ni la personne, ni moi-même ne sommes prêts
Et que ce n’est pas le moment
Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle
LE RESPECT
Le jour où je me suis aimé pour de vrai
J’ai commencé à me libérer
De tout ce qui n’était pas salutaire
Personnes, situations
Tout ce qui baissait mon énergie
Au début, ma raison appelait ça de l’égoïsme
Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle
AMOUR PROPRE
Le jour où je me suis aimé pour de vrai
J’ai cessé d’avoir peur du temps libre
Et j’ai arrêté de faire de grands plans
J’ai abandonné les mégaprojets du futur
Aujourd’hui, je fais ce qui est correct
Ce que j’aime
Quand ça me plaît et à mon rythme
Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle
SIMPLICITE
Le jour où je me suis aimé pour de vrai
J’ai cessé de chercher à toujours avoir raison
Et me suis rendu compte de toutes les fois où je me suis trompé
Aujourd’hui, j’ai découvert
L’HUMILITE
Le jour où je me suis aimé pour de vrai
J’ai cessé de revivre le passé et de me préoccuper de l’avenir
Aujourd’hui, je vis au présent, là où toute la vie se passe
Aujourd’hui, je vis une seule journée à la fois et ça s’appelle
PLENITUDE
Le jour où je me suis aimé pour de vrai
J’ai compris que ma tête pouvait me tromper et me décevoir
Mais si je la mets au service de mon coeur
Elle devient un allié très précieux
Tout ceci est …
SAVOIR VIVRE

 

Christine Malvaux. 

 

La Sagesse Du Coeur – Nouveau site

En cette période de grands passages, nos ressentis quotidiens sont primordiaux pour l’avenir de la planète et de l’humanité. Ces nouvelles fréquences d’énergie sont des spots de lumière qui vont nous pousser à regarder nos ombres, en prendre conscience et nous donner les outils nécessaires pour les transmuter.

C’est dans cette conscience d’ouverture et de partage que tout naturellement l’envie de créer ce site m’est apparue. Celui-ci est pour moi un pas vers la maturité de la sagesse du coeur, mais surtout une grande force de vie, de plaisir, de pétillant qui s’installe à l’intérieur de moi. J’espère que les personnages magiques et féériques, ainsi que l’ambiance de ce site vous fera envie de venir à moi soit par le biais d’un enseignement ou d’une thérapie.

Bienvenue dans mon univers de joie et d’amour pour la vie …..

Anne-Marie Goblet.

Pour visiter le site, cliquez ici. (www.lasagesseducoeur.com)

Méditation – Le Code secret d’Isis et d’Osiris Adn

Jeudi 29 novembre, Sarah Diane Pomerleau (Québec) partage avec nous la méditation sur Le Code secret d’Isis et d’Osiris. Quel vrai bonheur de voyager à travers le temps et l’espace à la rencontre du Nil qui nous permet à chaque temple rencontré de conscientiser nos blessures, nos faiblesses afin de les transmuter, et ainsi laisser notre richesse, notre lumière se pauser dans la matière pour enfin rayonner notre être divin à partir de maintenant.

Si comme nous, vous avez envie d’expérimenter ce voyage à travers votre conscience, n’hésitez pas à visionner et à vous laisser guider.

La deuxième partie de la soirée a été consacrée à Horus. Je vous invite à vous baigner dans cette énergie, car comme vous le savez l’énergie est partout. Même au travers cette vidéo, vous pouvez bénéficier de la puissance d’Horus.

Anne-Marie Goblet.

 

 

Vidéo – Le tarot psychologique par Claire Gason

J’ai suivi moi-même cette formation. Elle m’a permis de me découvrir et de descendre vers l’inconscient de mon être pour laisser émerger les potentiels qui m’était inconnus jusque là.

Toutes les lames du tarot sont une facette de nous-même. Nous avons filmé la conférence/atelier donnée le 16 octobre 2012 à Espace Équilibre pour vous permettre de découvrir cet outil. Alors n’hésitez pas, visionnez la vidéo ci-dessous.

Anne-Maire Goblet. 

Le tirage psychologique est une manière originale d’utiliser le tarot : c’est le consultant lui-même qui interprète son tirage, guidé par le tarologue. Ce dernier adopte une attitude très respectueuse des rythmes du consultant. Le guide est là pour écouter le consultant, l’accompagner, l’aider à oser découvrir qui il est. Il n’interprète pas le sens des cartes à la place du consultant.

 

Femme libérée… surbookée

Je ne suis ni anthropologue, ni ethnologue, mais un petit survol des informations issues de ces disciplines sera extrêmement intéressant pour aider à appréhender la situation relationnelle des femmes et des hommes dans notre société contemporaine.  Une meilleure perception des climats du passé ouvre la possibilité d’un autre regard, d’une plus large compréhension des états actuels, tant sur le plan des hommes que sur celui des femmes.

Ce chemin de vie qui différencie les sexes, mais aussi les origines sociales, philosophiques, psychologiques ou religieuses, permet de se faire une idée plus large que « la simple différenciation des sexes » et de tout ce qui les oppose.

Depuis deux ou trois millénaires, notre société sort pas à pas d’un état patriarcal qui régentait notre vie.

Il n’est pas inutile de rappeler que cet état avait été précédé d’une longue période de règne de la déesse-mère, comprise entre le paléolithique et 2500 à 3000 ans avant notre ère. Certains préconisent que cette déesse-mère serait la mère de tous les Dieux. Cependant, on ne parle pas de matriarcat, mais de cette prédominance féminine manifestée dans ses aspects spirituels et occultes.

Faisant suite à cette longue période, le patriarcat pourrait être perçu comme une réaction virile des hommes, utilisant la force pour s’affirmer. Il semble se situer à l’âge de bronze et l’avènement du commerce des métaux. Empêchées par leurs maternités, les femmes laissaient le soin des travaux extérieurs et lourds à la charge des hommes. De plus, la femme s’occupant de la famille et des enfants, il importait à l’homme de protéger physiquement cette famille, les biens, leurs richesses.

L’émergence des Dieux masculins et des religions monothéistes semble avoir radicalisé cette notion patriarcale. Associé à l’ancien testament, le patriarche régissait un territoire important qu’il soumettait à sa justice de chef de famille et du clan. Au plan biblique, ce sont les personnages avec qui « Dieu aurait scellé une alliance » pour créer une grande nation et engendrer le peuple juif. Ils sont naturellement considérés comme étant « les pères de notre civilisation ». Nous parlons de personnages tels Adam – Enosh – Mathusalem – Noé – Sem – Abraham – Moïse ou David.

La société est alors entrée dans une phase de pouvoir ou état patriarcal, qui fonctionnait au travers de la dominance de l’homme et de la soumission de la femme ! Au cours de sa période contemporaine, il s’est renforcé par ce concept de « l’oppression des femmes ».

Il est intéressant de constater que ce basculement du matriarcat vers le patriarcat est né de l’émergence des conceptions monothéistes et il a grandi avec l’installation de ces nouvelles religions.

Il est néanmoins utile d’observer les origines de cette prise de dominance des hommes, tant dans leurs perceptions, qu’en rapport d’une forme d’opposition du vécu « matriarcal » dans le passé.

Ensuite, dans la période de libération qu’elle traverse, il sera intéressant de réaliser les craintes qu’elle ressent de voir se restreindre ses droits légitimes, voire d’empêcher ses attentes dans ses expressions nouvelles.

Evoluer ne se satisfait pas d’une simple décision mentale, même lorsqu’elle est soutenue par la volonté forte et puissante de se sortir des schémas du passé.  Elle est en phase de découverte de la liberté et de l’autonomie.

L’autonomie ou la liberté représente le fait :

  • de pouvoir établir les règles soi-même ;
  • de ne pas devoir obéir à des ordres venant de l’extérieur ;
  • de déterminer soi-même ses propres choix de comportements et de vie en ouvrant la porte à l’autonomie de l’être au sein d’une société, d’un groupe ou d’une famille ;
  • de se libérer des soumissions, des dépendances et des contraintes.

Ces beaux projets n’empêchent pas de pouvoir être confrontés aux pressions inconscientes qui sont inscrites au plus profond des êtres.

A l’extérieur, ces luttes intérieures se manifestent au travers des dualités. Celles-ci sont l’expression de la différence qui existe entre les désirs voire même les expressions ou actions manifestées en première intention, les tensions, les pressions, les réactions qui vont apparaître de manière souvent inconsciente en seconde vague, d’autre part. C’est ainsi que l’on peut décider de sa manière d’agir ou de s’exprimer, afin de se rendre compte que l’on a dit ou fait le contraire sans s’en rendre compte et sans pouvoir s’en empêcher !

La femme de l’an 2000 est confrontée à des désirs et à des devoirs. Les désirs longtemps inassouvis, les frustrations contenues, incitent à se projeter, pour certaines, dans une sorte d’euphorie qui engendrent des excès. Les vivre est parfois nécessaire mais il est important de pouvoir rapidement chercher un nouvel équilibre pour éviter que les « pouvoirs » ne cherchent à nouveau à basculer. Cette phase est déjà largement en cours et c’est très bien.

L’ouvrage auquel mon propos actuel fait référence, s’attache à énoncer ces différentes « listes » de désirs et de devoirs qui alimentent ces dualités qui donnent le sentiment que notre société « va très mal ». A mon humble avis, cela est faux, même si l’impression existe. C’est en fait le manque de repère, le manque de modèle de cette nouvelle aspiration qui se déroule, il faut le préciser, sur un laps de temps très court au plan de l’évolution humaine.

La femme surbookée, va devoir apprendre à demander, à partager, à (re)faire confiance. Un temps est nécessaire pour apprivoiser et gérer toutes ses nouvelles options de vie.

Les charges n’ont pas diminué, mais les projets ont augmenté avec les nouveaux droits et les nouveaux désirs.

La vie déboule de façon invraisemblable : Le temps semble s’écouler de plus en plus vite : La somme des informations à gérer augmente elle aussi : Le stress est proportionnel à l’ensemble de tous ces paramètres !

Dans ce contexte, la femme va devoir organiser tous ces aspects en même temps qu’elle doit gérer sa propre recherche, son évolution, ses démarches personnelles vers un mieux-être et la libération des perturbations du passé.

L’ère du verseau représente l’émergence de « l’individualité », mais également, je pense, le temps du partage et de l’harmonie

La femme va devoir apprendre (re) faire confiance « à l’autre » et à déléguer au père, aux enfants, à l’aide extérieure, etc.

Pas facile pour elle qui a toujours dû porter l’ensemble des situations vécues par les enfants, la scolarité, le ménage…

Après le matriarcat, après le patriarcat, je propose

« l’harmoniarcat » !

 

Alain Fournier. (Coach énergétique & holistique)

Ce texte est issu de l’ouvrage « Femme libérée…surbookée » qui est disponible sur le site de la nouvelle édition www.alfo-editions.be , livres et Ebook, que j’ai le plaisir de représenter en tant qu’auteur et éditeur.

Lectures et sites conseillés :

Chronologie du statut de la femme – Wikipédia

Elisabeth Badinter, L’amour en plus, Ed. Flammarion

Françoise Gange, Avant les Dieux, la Mère Universelle, Ed. Alphée

Les Fleurs de Bach contre la dépression saisonnière

Vous manquez de peps ? Vous regrettez vos vacances et ne supportez pas les journées qui raccourcissent ? Votre moral est en berne ? Vous ressentez une fatigue que vous ne parvenez pas à surmonter ?

Si les conseils repris ci-dessous ne provoquent pas de changements rapidement, demandez conseil à votre médecin qui pourra vous prescrire un traitement thérapeutique adapté à votre situation personnelle.

La dépression saisonnière est une forme de dépression liée au manque de lumière qui débute en automne ou en hiver et dure jusqu’au printemps avec une intensité variable selon les personnes touchées.

80% des personnes qui travaillent (à l’extérieur ou à la maison) passent leur journée sous la lumière artificielle dont les lux (degré de luminosité) sont de loin inférieurs à ceux d’une journée ensoleillée en été (50.000 à 100.00 lux) ou même d’une journée d’hiver ensoleillée (2.000 à 20.000 lux). Dans une maison il y a entre 100 et 500 lux et dans un bureau mieux éclairé, entre 400 et 1.000 lux, ce qui est loin d’être comparable à la lumière produite par le soleil.

Les outils du mieux être sont entre autres :

la lumière produite que ce soit via la chromothérapie (sous forme de lunettes, de sauna infrarouge avec chromothérapie,…), le simulateur d’aube (qui permet de se réveiller grâce à la reproduction des conditions naturelles d’éveil la lumière du simulateur éclaire la chambre progressivement comme le ferait le soleil à travers la fenêtre)

l’activité physique en plein air, marchez dès qu’il fait beau et si possible 20 minutes au moins 3 fois par semaine

les Fleurs de Bach : Gentian, Gorse, Hornbeam, Mustard, Olive et Walnut…

Gentian : contre le découragement dont on connaît l’origine (les jours qui raccourcissent, le temps plus gris, l’attente avant les prochaines vacances… C’est la fleur de l’optimisme, celle qui permet de voir la lumière après les difficultés…

Gorse : lorsque votre situation vous semble sans issue, désespérée, vous êtes défaitiste mais vous ne savez pas pourquoi. Contrairement au découragement de Gentian, vous n’en connaissez pas la cause. Gorse vous permet de retrouver l’espoir de jours meilleurs…

Hornbeam : vous êtes fatigué rien qu’à l’idée de la journée qui vous attend, tout vous parait insurmontable, impossible à réaliser tant vous êtes déjà fatigué, vous ne parvenez pas à démarrer votre journée, à vous lever…Cette fleur participe à votre rééquilibration énergétique…

Mustard : vous avez des accès de mélancolie sans cause précise, ces moments vont et viennent dans votre vie sans que vous sachiez trop pourquoi, l’instant avant vous étiez gai et vous voilà triste, mélancolique. L’effet positif de cette fleur est de vous permettre de continuer à voir le positif dans votre vie

Olive : vous vous sentez très fatigué, que ce soit physiquement ou moralement ou les 2, vous n’en pouvez plus mais vous ne pouvez pas toujours vous reposer quand vous le voulez. Cette fleur vous rend votre énergie mentale et physique, vous vous retrouvez vous-même…

Walnut : vous êtes trop sensible aux changements (heure d’hiver, changement de saison, changement de rythme de vie après les vacances, reprise de la routine avec la rentrée scolaire et/ou professionnelle,… ). Les effets de cette fleur sont l’acceptation et l’intégration facile des changements divers auxquels vous êtes confrontés

En appliquant ces conseils, vous devriez être prêt pour affronter l’automne et l’hiver, tout en vous réjouissant à l’avance du printemps qui suivra. Sans hiberner, mais en prenant bien soin de vous.
Take care…

Vous avez des questions concernant les solutions proposées dans cet article ? Envoyez moi un mail à lysdom@yahoo.com et je vous répondrai dès que possible.

Christine Malvaux.

https://sites.google.com/site/bienetresoi/sauna-infrarouge

https://sites.google.com/site/bienetresoi/fleurs-de-bach

TENTE DE SUDATION – La Cérémonie de Purification

Tradition Cheyenne au Brésil

La cérémonie de purification » Sweat Lodge » est généralement appelée « la tente de sudation » . Quand vous sortez de la tente de sudation vous vous sentez comme dans un processus de renaissance, et cela se passe dans un climat de spitiualité qui est d’un grand pouvoir de guérison.

Cette cérémonie est la respiration de la vie. C’est un processus de rénovation par l’intégration du spirituel au  physique, comme s’il s’agissait d’une cérémonie de mariage qui se déroule en chacun de nous. Le chef de cérémonie est le représentant des esprits qui travaillent à un  niveau subtil pour que vous vous apperceviez du processus interne de guérison. Pour cette raison, l’apprentissage pour devenir chef de cérémonie est lent. Cela peut prendre jusqu’à  20 ans de préparation avant d’être apte à diriger certaines cérémonies.

Je crois en ce procédé puisque dans ces cérémonies, ce qui importe c’est le « comment fait-on respecter les traditions ». Je crois qu’il est important de maintenir les caractéristiques de cette cérémonie pour que dans le futur, d’autres puissent en tirer profit et comprendre réellement sa signification.

“Où sont les Pequot? Et les Narragansett, les Mohawk, les Pokanoket et tellement d’autres de ces puissantes tribus ? Elles ont disparus sous la pression et l’avidité de l’homme blanc, comme la neige au soleil. »  Tecumseh. Chefe Shawnee

La cérémonie de la tente de sudation est la plus ancienne cérémonie enregistrée dans l’histoire , elle est pratiquée d’une certaine forme par toutes les cultures du monde. Nos ancêtres avaient établi le bain thermique pour  faciliter la guérison, la purification et la relaxation au sein de nos vies.

Hippocrate (460-377 A.C.) dit: donnez -moi le pouvoir de créer une fièvre et je guérirai toutes les maladies.

Les romains utilisèrent  les bains il y a 2000 ans en arrière, pour se décontracter et relaxer entre amis. Le sauna finlandais évolua des anciens temps comme un moyen de proportionner le nettoyage et renouveler les forces au cours des longs hivers du pays. Il est aussi utilisé comme une maison de guérison.

Un vieux dicton finlandais: »Si le sauna en dernier recours ne peut te guérir, rien ne le pourra »

Le bain russe continue à être utilisé en europe usant une combinaison d’air chaud et de vapeur afin de créer une ambiance humide et curative.

En turquie, le haman islamique , avec sa chambre de vapeur, connue sous le nom de harara, est utilisée encore activement aujourd’hui.

Les japonnais utilisent quotidiennement le bain d’eau chaude pour la régénération mentale, la relaxation et la sociabilisation.

Il a été récemment découvert dans des fouilles archéologiques sur d’anciennes ruines mayas, une chambre de sudation en Pierres Noires, Chichen Itza e El Paraiso, certaines de plus de 1200 ans.

Beaucoup de tribus natives Nord Américaines et Centrales utilisent traditionnellement la tente de sudation pour la purification, le nettoyage et la guérison de la pensée, du corps , des émotions et de l’esprit.

La tente de sudation symbolise l’utérus de la mère terre et les pierres chauffées représentent son corps qui soutient toute la vie.Le feu est utilisé pour chauffer les pierres et représente la lumière perpétuelle du monde et la source de toute vie et pouvoir. L’eau libère lentement la chaleur des pierres qui monte sous forme de vapeur pour créer une athmosphère chaude et humide, conductrice des manifestations et intentions particulières de la cérémonie.

La tente de sudation est construite de plusieures tiges fines de Saule, ceci variant en fonction de ce que l’on trouve dans la régions. Cela peut être de l’eucalyptus ou du bambou. Couvertures et peaux sont utilisées pour maintenir la chaleur. La forme circulaire de la tente est décrite comme un utérus ou une bulle protectice, un conteneur d’énèrgie. En certaines traditions, elle est comparée à une tortue.

La nature de la cérémonie diffère de tribu en tribu. Nous pouvons faire une tente à l’intention d’une personne ou pour tout un groupe, cela dépend de son souhait. Orientée vers la guérison d’une jambe cassée ou le désir de trouver du travail. Elle est aussi utilisée pour le traitement de l’alcoolisme ou de la dépendance de drogues. Le traitement peut être appliqué à n’importe quel niveau.

Il y a quatre plantes sacrées dans la culture native: a salvia qui purrifie les énergies négatives, l’herbe sucrée (douce) qui rapproche des êtres divins, le cèdre pour la purification et pour la préparation de l’atmosphère afin que les esprits travaillent. O quarto et le tabac qui furent toujours sacrés pour les tribus natives, sont utilisés  en diverses cérémonies et pour bénir la terre.

A chaque fois que nous cueillons des plantes ou que nous coupons des arbres, nous offrons toujours aux quatres directions du tabac, pour le père ciel  et la mère terre. Quand nous plantons du tabac , nous saluons l’esprit de la plante ou de l’arbre qui nous donne sa vie, ou une partie, pour aider notre propre vie.

Quand l’eau frappe les pierres, la vapeur monte, empli l’air et humidifie toutes les personnes présentes dans la tente.Tous ne font qu’un. Losque nous disons, »pour toutes mes relations » nous nous connectons avec tous les éléments basiques de la vie et cela procure aux personnes un grand bien-être. Nous nous connectons avec l’énergie qui nous entoure et nous nous rappelons que nous sommes une partie d’elle et non séparés d’elle.

O lakota  Black Elk nous dit : » la tente de sudation utilise tous les pouvoirs de l’univers, tels que la terre et tout ce qui en émane , l’eau, le feu, l’air. Travailler avec les énergies spirituelles est un procedé sacré et puissant pour autant qu’il soit exécuté à bon escient et par une personne expérimentée. Soyez prudents avant d’entrer dans une cérémonie de purification, en effet, les bienfaits reçus iront bien au-delà de votre imagination.

Tony Paixão.

Chamanisme, un chemin de vie

« Je crois que nous sommes l’esprit de dieu et que dieu est en tout ce qui vit.

Pour comprendre le concept du peuple natif, vous devez redéfinir la médecine. La médicine est tout ce qui améliore votre connexion avec l’Esprit de Dieu, avec le Grand Mystère de la vie et avec toute la Vie elle-même. » Lin Ekstam

Le Chamane en culture tribale est la personne qui voit le monde sacré. Au travers de rituels, le Chamane amène des visions des anciens, esprits et animaux de pouvoir. Par ce procédé ritualistique, ressemblant à une prière, image et art, le Chamane se guéri, ainsi que les autres et la terre. Ayant des visions de guérison et pratiquant des rituels sacrés, le chamane fait que ses visions deviennent réalité. Le chamane manifeste la réalité du monde visionnaire dans le monde extérieur. C’est ainsi que le créateur fit toute chose. Nous sommes tous la vision du créateur.

Pour devenir Chamane ou Pajé, il faut naître avec du pouvoir, en hériter ou le recevoir par transmission directe. Alors arrive l’appelé. La majorité des Guérisseurs descendent de parents, grands parents, arrières ou arrières-arrières grands-parents guérisseurs. On en conclu que le pouvoir et la structure psychique pour cela est transmise génétiquement. Mais naître avec ce don ne suffit pas pour convertir un possesseur en Guérisseur Natif. Personne ne se réveille un jour en disant :  » Aujourd’hui je serai un Chamane », ça ne se passe pas comme ça, le chemin est très escarpés. Il existe des étapes cosmiques prédéfinies ou l’on apprend à developper ces dons ou à les préparer. Ces études diffèrent grandement des études et pratiques des hommes blancs.

Il est nécessaire de vaincre tous les tests et épreuves. Souvent, exclusivement au moyen de la douleur, de la souffrance, de la maladie et de sa propre  mort. C’est à travers elle que le guérisseur gagne l’accès à l’univers des réalités extraordinaires. Cet apprentissage peut prendre des années, voir des décénies selon la tradition et en fonction de l’objectif visé. A mon sens , les Chamanes sont une espèce en voix d’extinction, dans beaucoup de tribus, son rôle et sa fonction n’existent plus. Comme le site fantastiquement Alix de Monval dans son livre « Le chamanisme » un « fakir, tireur de sort, mage, guerisseur, prêtre-devin, poète, sorcier de dieu? Le Chaman est tout cela. Mais un guérisseur indigène ou australien n’est pas nécessairement un Chamane… marcher sur des braises, tuer à distance, immoler des animaux, prédire le futur ou voler en rêve, rien de tout cela ne signifie être un chamane. Affirmer cela serait aussi absurde que de dire que frapper sur un clou c’est être mercenaire.

Qu’est-ce alors que le Chamane? C’est l’espace autour du clou, c’est la petite ombre qui court dans l’herbe, c’est le regard de feu du coyote au milieu de la nuit… »

« Mère-Terre Sacrée, les arbres et la nature, sont témoins de tes desseins et de tes bien-faits » Proverbe Winnebago

Aujourd’hui les débutants ne veulent plus attendre pour conquérir et avoir leur mérite auprès des ancêtres. Beaucoup ne veulent plus rien savoir de ces vieux codes; d’autres sont attirés par l’énorme croissance de cette coutume primitive qui fait d’une certaine façon grandir l’ancien feu. En conséquence, nous vivons une ère de conquêtes rapides où les vieux codes éthiques des apprentissages chamanes ne semblent plus trouver leur place (de mon point de vue, comment peut-on rallier tel pouvoir, si de patience nous n’avons point.) nous recueillons l’héritage des vieux chamanes que d’aucuns vécurent ici, mais leurs codes éthiques, morales, familiales, amitié, loyauté et engagement sont-ils restés dans le passé? Je ne crois pas.

Normalement quand les apprentis commencent les études d’une tradition déterminée, ils doivent oublier l’ancienne sans quoi, ils seront liés à d’anciens conceptes. Cet apprentissage peut prendre deux ans, voir des décenies. Normalement, chaque tradition a sa façon spécifique de pratiquer des  cérémonies. Il y a ici une attention spécial à ne pas mélanger les traditions cérémoniales, en effet cela finirait par dénaturer son fondement Chamanique. Pour la cérémonie de Médecine Sweet lodge (Tente de sudation) cela peut eller jusqu’à 20 ans pour que la personne soit réellement préparée.    » Peu importe ce qui se fait, ce qui importe est comment cela se fait »

« Nos pouvoirs proviennent de nos affinités avec la nature, qui est notre conseillère et notre alliée… Nous sommes les gardiens de la Terre , nous possédons la connaissance millénaire.. » (Charles Thom-Guérisseur et Maître-de-cérémonie Karuk)

 

Foto ghost Dance

Le mode de vie natif dit qu’à chaque lever du jour et tous les soirs avant de dormir nous devons remercier  pour notre vie et pour la vie sur la planète. Traiter tout le monde avec respect. Et spécialement les ancêtres, parents et professeur. Ne jamais parler de façon indélicate à d’autres personnes. Ne rien toucher qui appartienne à quelqu’un d’autre. Respecter la privacité de tout le monde. Ne jamais circuler entre des personnes qui conversent. Ne jamais interrompre la conversation ou la prière d’autres personnes.Parler à voix basse. Ne jamais prendre la parole à moins d’y être convié. Ne pas parler des autres de façon négative. Traiter la Terre comme notre Mère. Respecter les croyances d’autrui. Ecouter avec courtoisie lorsque les autres  parlent. Respecter le savoir des autres cérémonies. Honorer l’apprentissage.

Les Chamanes sont souvent appelés « Guérisseurs blessés », et cela fait partie de ce qui est nécessaire au processus d’initiation , « Se guérir soi-même. » Nous sommes d’une certaine façon les blessés, et nous sommes capables de monter à un niveau cantique, au travers de pratiques chamaniques.

Tout comme dans le passé, le Chamane moderne, si je puis dire, doit être un exemple pour la société. Un voyant prudent, avec une éthique morale et respect de la nature. Ainsi plutôt que de voir le Chamane comme un vestige du monde sauvage et primitif , il est, en vérité, le précurseur de l’évolution future de l’humanité.

Aujourd’hui nous avons besoin de voyants , individus qui peuvent présentir un futur possible, même dans les grandes entreprises. Pas le futur probable de pollution, holocauste nucléaire, manque d’énergie mais bien ce qui est possible pour notre évolution et croissance.

Alberto Villoldo, PHD parle dans une interwieuw, de regarder la Terre comme étant une seule communauté, avec la conscience que tout est sacré.; les arbres,les fleuves , les montagnes, les gorges, ainsi que l’espace sidéral. Que nous pouvons communier et avoir accès au tout sans être en dehors de la force de vie, séparés de nos propres pouvoirs personnels. Le mot « animisme » est un mot intéressant. Animisme vient de anima, l’âme, le féminin, et évoque un temps où le monde était enchanté.Quand arbres et nuages avaient un esprit et que vous pouviez leur parler, dialoguer et interagir. De par la révolution scientifique et l’éducation que nous avons reçue, nous avons créé un monde qui n’est plus désormais enchanté, cela pour échapper à nos peurs et pouvoirs psychiques, au lieu de s’y confronter, chose qui est véritablement un acte chamanique. Le cerveau humain s’est déplacé vers un lieu où nous n’avons plus besoin des superstitions de nos ailleux. Avant il y avait un grande peur à laquelle nous fûmes exposés. Nous sommes maintenant disposés à reconnaître la magie de la planète et nos propres vies.

Donc, le travail ici consiste à regarder ces traditions, non pas avec les lentilles de notre culture, mais bien avec une réalité où quoi que ce soit est possible. Et tout est possible.

« Tout ce que vous ferez à l’autre se répercutera sur vous. Nous sommes tous liés »

Souvent nous regardons nos amis animaux seulement comme des fournisseurs de nourriture et des occupations. Nous les tenons pour les caresser. nous les visitons dans les parcs ou les zoos, et les insectes souvent nous les voyons comme des nuisances. Si nous prenons le temps de nous demander pourquoi ils sont à nos cotés,pourquoi existent les quadrupèdes, les rampants, frères et soeurs nageurs, comment ils vivent, comme ils s’adaptent et survivent, nous pouvons appliquer ces leçons à nos vies. Cela est grandement bénéfique pour nous.

Le bison est considéré par beaucoup de tribus comme le symbole de l’abondance, sa chair alimentait les gens, les peaux étaient  utilisées pour couvrir et vêtir, les os et les tendons entraient dans la fabrication d’outils de survie. En accord avec la tradition de Lakota, Femme de Bison Blanc donna la Pipe Sacrée, abondance prometteuse, à condition de prier Au Grand Esprit et d’honorer toutes ses relations, à savoir toutes les autres créations de la nature. Les plumes d’aigles sont dans le monde entier et sont utilisées comme instruments de cérémonies. Elles sont considérées comme outils de guérison mais sacrées, elles sont un symbole de pouvoir, de cure et de savoir. L’aigle représente un état de grace qui est atteint par un travail interne, compréhension  des tests d’initiation qui sont le résultat de notre pouvoir personnel. Généralement, pour obtenir une plume d’aigle, il faut faire en sorte de la mériter, faire quelque chose d’honorable pour la société ou la tribu, quelque chose de grandiose et respectable.

Le Loup se souvient qu’il vous doit sa loyauté , pour sa propre vérité. Il se souvient qu’en respectant et en se créditant, vous serez en mesure de donner quelque chose véritablement.

Une recherche scientifique a démontré que le papillon est le seul être vivant capable de changer complètement sa structure génétique durant le processus de transformation: l’ADN de la chenille est complètement différent de celui du papillon. Ainsi, il est le symbole de la transformation totale.

Losque nous étudions le chamanisme, nous étudions un système de reconnaissance qui précède tout le conditionnement familiale, social et culturel. Nous retournons à un système simple et directe de compréhension du monde, sans théologie ou dogmes. Au contraire des humains primitifs, vous avez l’avantage des incroyables découvertes de la physique et de la biochimie pour évaluer votre expérience.

Pour un chamane, l’imagination implique bien plus qu’une activité cérébrale. Véhicule vital et essentiel, l’imagination nous lie au pouvoir et à l’esprit de toutes choses. Probablement avez-vous déjà entendu dire que vos croyances vous limitent et que vous ne pouvez avoir que ce que vous croyez être capable d’avoir. Le chamane élève le nivau de la personne en avoir, en faire et en être. La capacité d’imaginer élève notre capacité d’avoir, de renforcer et d’étendre l’imagination. Cela requière exercices et temps.

En Amérique du nord, le chamanisme apparait avec les « Peaux-rouges » venus d’Asie il y a quelques millénaires, étant ainsi les premières peuplades des Etats unis et du Canada.

Parmi les différentes pratiques et traditions, le natif américains a toujours été en contact directe avec ses croyances et divinités, générant ainsi un ensemble de pratiques religieuses. Entre autres relevons le Sweet Lodge (tente de sudation) et la cérémonie da tipi (Tente native).

Les lois du créateur étaient normalement enseignées et réaffirmées par les Peuples Natifs en rituels, dance sacrées et cérémonies en Tipy. Souvent, les peuples natifs se servaient des Chambres de Vapeur ou Tente de Sudation pour purifier le mental, le corps et l’âme. Cette cérémonie amène un contacte directe avec les forces naturelles qui nous maintiennent en vie; l’eau, le feu, la terre et l’air. Avec ces éléments, nous, êtres humains sommes structurés pour vivre en harmonie. Il y a deux éléments personnels et essentiels pour que tout être humain atteigne l’intégrité et, parvenu au centre, ces deux éléments sont trouvés.

Père Ciel et Mère Terre. La Sweet Lodge permet ce contacte.

La Sweet Lodge (Tente de Sudation) est une cérémonie de purification, beaucoup utilisée avant de grands évènements, des cérémonies importantes et pour la cure, ayant pour symbolisme la connection avec le féminin et la Mère Terre.

La cérémonie de médecine en tipies (tente native) a comencé plus ou moins en 1870, avec le contacte entre les américains du nord et les mexicains, aidant ainsi à répendre au nord cette cérémonie.

Ce fut durant cette période de temps que les derniers indiens libres des plaines furent regroupés dans les réserves. Le peu d’indiens qui avaient survécu au caho des hommes blancs, mourraient de faims et n’avaient absolument  aucune espérance, aucun futur. Ils étaient totalement à la merci des opresseurs. Comme des esclaves indésirés sur leurs propres terres.

Les Cheyennes commencèrent à utiliser la médecine native dans des cérémonies du Tipi à la fin de 1800. En 1884 ils furent visités par Quananh Parker ( un bâtardchef Comanche) qui réalisa beaucoup de cérémonies pour eux.Durant cette même année ou un peu plus tard, Leonard Tylor et John Turtle (cheyenne)  irent sur les terres de Kiowa et aprirent les cérémonies à leur façon. Bien des années plus tard, surgi la première native américaine Church, qui rejoigna plusieurs tribus, ayant pour lieu de cérémonie les tipies. Cette cérémonie se distingua pour son utilisation de  prières, de chansons et pour répandre la paix. Actuellement, quelques chefs maintiennent cette cérémonie vivante. Dans la tradition cheyenne, c’est Road Man Nelson Turtle.

Tony Paixào.

Vidéo – Conférence Alignement Énergétique

Ci-dessous une vidéo de la conférence sur l’Alignement Énergétique avec Carlos Henrique Alvès Corréa (Brésil) et Stéphane Wickaert.

Je vous invite à découvrir cet outil magique. A la fin de cette vidéo vous avez une démonstration concrète de ce que peut amener cette thérapie.

Si cette technique vous parle, n’hésitez pas dès maintenant à vous inscrire au nouveau cycle de formation qui débute le 10 et 11 novembre 2012.

Pour plus d’infos sur cet événement retrouvez nous sur le site www.espace-equilibre.com ou téléchargez ce PDF pour des informations complémentaires.