Méditations et partages de soins New Paradigm Multidimensional Transformation (Shamballa)

avec Véda Shiva alias Anne-Marie Goblet.

New Paradigm Multidimensional Transformation  (New Paradigm MDT ) – Nouveau nom de Shamballa Multi Dimensional Healing . Fondé par John Armitage, alias Hari Das.

Ce nouveau nom apporte un souffle nouveau, un certain nombre de changements devenus nécessaires, et de rentrer fermement dans le nouveau paradigme.

Ce souffle nouveau, j’aime vous le faire partager au travers de méditations mensuelles. Celles-ci sont canalisées en fonction du groupe et du moment présent. Ces méditations ont pour but de transmuter et de transformer les énergies afin de permettre des élévations et des prises de conscience. Lors de ces rencontres je me permets également de vous éveiller au New Paradigm MDT, c’est plus qu’une méthode de soins, c’est une philosophie de vie, d’auto émancipation, de reprise de pouvoir personnel, de responsabilité, d’autonomie et de liberté.

Si ces mots vous touchent, laissez-vous guider dans cette méditation en ligne avec la vidéo ci-dessous.

Méditation – Le Code secret d’Isis et d’Osiris Adn

Jeudi 29 novembre, Sarah Diane Pomerleau (Québec) partage avec nous la méditation sur Le Code secret d’Isis et d’Osiris. Quel vrai bonheur de voyager à travers le temps et l’espace à la rencontre du Nil qui nous permet à chaque temple rencontré de conscientiser nos blessures, nos faiblesses afin de les transmuter, et ainsi laisser notre richesse, notre lumière se pauser dans la matière pour enfin rayonner notre être divin à partir de maintenant.

Si comme nous, vous avez envie d’expérimenter ce voyage à travers votre conscience, n’hésitez pas à visionner et à vous laisser guider.

La deuxième partie de la soirée a été consacrée à Horus. Je vous invite à vous baigner dans cette énergie, car comme vous le savez l’énergie est partout. Même au travers cette vidéo, vous pouvez bénéficier de la puissance d’Horus.

Anne-Marie Goblet.

 

 

Devenir qui je suis, Être et Rayonner.

Extraits d’une Entrevue de Sarah Diane Pomerleau, réalisée par Jeannine Paradis.

Quel est le sens de notre présence sur Terre? Dans son livre, « Comment découvrir sa Mission de Vie? », Sarah Diane Pomerleau, nous amène à prendre davantage conscience des étapes de l’éveil, du dévoilement, de la révélation, de l’apprentissage et de la manifestation de notre Mission de Vie sur Terre, pour rayonner plus de paix intérieure et de mieux-être.

Sarah, Comment pouvons-nous connaître notre mission de vie?

Si tu nais Avatar, tu connais ta Mission de Vie et même ton Destin. L’Avatar revient avec toute sa conscience, tous ses acquis. Il sait d’où il vient, où il va et ce qu’il vient faire. Quant à nous, il nous faut découvrir notre Mission de Vie. Certains la découvrent lorsqu’ils sont jeunes mais la plupart des gens prennent du temps pour la trouver. La problématique, c’est que nous sommes «anesthésiés et amnésiques» lorsque nous arrivons sur la planète Terre. Nous sommes venus au monde avec un voile. Il faut enlever le voile de l’oubli de qui nous sommes vraiment. C’est ce qui m’accablait, quand j’ai commencé à écrire ce livre, de constater que j’ai mis 30 ans avant d’enlever le voile, de savoir qui je suis, de sortir de l’ombre et d’entrer dans ma lumière! Ce n’est rien pourtant 30 ans, un petit clin d’œil dans le grand cycle.

Nous découvrons notre Mission de Vie, un pas à la fois. L’enfance et l’adolescence comportent des Indices de notre Mission de Vie, mais nous ne les reconnaissons pas. Elle se dévoile à certains moments, à la suite d’une rencontre, d’une lecture, d’un événement ou d’une vision. Ce qui ne veut pas dire que nous l’acceptons pour autant. Elle est d’abord dévoilée et, ensuite, elle nous est révélée, suite à une Illumination, un éveil de la conscience ou un déclencheur. Tout au long de notre vie, se trouvent des Intersections, des croisées de chemins très importantes. Une fois que notre Mission s’est révélée, nous débutons l’apprentissage, l’expérimentons, puis la manifestons.

Ce qu’il ne faut surtout pas oublier, c’est qu’autrefois les gens devaient mourir physiquement pour changer de Mission de Vie. Aujourd’hui, c’est différent. Nous avons plusieurs morts-renaissances dans une même vie! Parfois, le changement est très subtil, nous changeons d’emploi, de pays; d’autres fois, il est drastique! C’est comme un gant que nous retournons à l’envers. Puisque nous vivons plusieurs transitions-passages dans une même vie, nous pouvons avoir aussi plusieurs Missions de Vie, ou plusieurs facettes à notre Mission de Vie dans notre vie actuelle. Peu de personnes savent ce qu’elles ont à faire dès qu’elles arrivent au monde! C’est comme le chemin du « Petit Poucet » sur lequel on avance en semant des cailloux.

Combien de missions différentes pouvons-nous réaliser dans notre vie? Autrefois, il m’aurait fallu au moins 11 vies pour faire tout ce que j’ai fait durant cette vie! Si vous observez la vie de vos parents et de vos grands-parents, en général, ils ont eu une vie et non pas dix vies en une!

Y a-t-il un lien entre notre mission et notre incarnation?

Pour tous les êtres conscients, oui! Pas pour les êtres non-conscients, qui n’ont pas encore changé le mécanisme de leurs croyances. Tous les êtres conscients, c’est-à-dire éveillés, reviennent s’incarner pour manifester leur Mission de Vie. Leur Mission de Vie peut être de revenir pour accompagner d’autres personnes qui vont s’éveiller et terminer leur cycle d’incarnation; parmi eux, des aidants, des enseignants, des soignants, etc. Leur incarnation sur Terre est une manifestation de leur Mission de Vie. Leur Mission de Vie est parfois très simple. Un bon électricien ou un bon plombier, à travers le métier qu’il aime, actualise sa Mission de Vie qui peut être de répandre l’amour; l’amour de son métier, de sa femme, de ses enfants, de ses amis, de sa société. Nous ne sommes pas obligés d’être le président des États-Unis pour avoir une Mission de Vie. La Mission de Vie, ce n’est pas comme au cinéma, c’est la quête et l’atteinte du bonheur. Comme dit si bien Éric Baret, « La Joie de ne rien Être » donne aussi un sens à sa vie.

Pourquoi  s’interroge-t-on sur la Mission de Vie présentement?

À partir du moment où l’on se reconnaît, où l’on a développé l’estime de soi, où l’on a trouvé notre place sur la Terre, jardinier ou boulanger, la question ne se pose plus. Quand la question se pose, c’est la pointe de  l’Iceberg. Sous la question, « Quelle est ma Mission de Vie? », il y a des sous-questions: « Comment se fait-il que je ne réussisse pas? Pourquoi n’est-ce pas moi qui chante à Las Vegas? Pourquoi personne ne m’aime? Pourquoi n’ai-je jamais rien eu? ». Toutes ces questions concernent la confiance en soi, l’estime de soi, l’amour de soi. Je crois que le principal obstacle qui nous empêche de connaître notre Mission de Vie, c’est d’abord et avant tout de ne pas savoir respirer! La non-reconnaissance de soi et de sa propre existence nous empêche de trouver notre Mission de Vie. Plus tu deviens en paix et te réconcilies avec toi-même, moins cette question se pose, car tu vas de mieux en mieux. Poser cette question, c’est un indice que tu n’es pas vraiment bien! Je n’ai jamais posé cette question à qui que ce soit. Pourtant plusieurs ont répondu à une question que je n’avais pas posée! Je ne me suis jamais posé cette question, même dans mes moments de désespoir. Ma Mission de Vie s’est imposée à moi! Au fond j’ai toujours su que, lorsque j’étais dans un état de plénitude, j’accomplissais ma Mission de Vie: « Être et respirer la Vie et la Joie ».

Lorsque tu enlèves tes masques, tu te réconcilies avec toi-même, tu arrêtes de te taper sur la tête, tu deviens tellement bien avec toi-même que tu fais ce que tu as à faire. Et si tu as à faire de grandes choses, à partir du moment où tu es bien avec toi même, on va te les servir dans une assiette en or, parce que tu seras capable de les accueillir et de les assumer. Voilà pourquoi je réponds par la finalité de la question. Quelle est ma mission de vie? Qu’est-ce que je fais ici? La question serait plutôt: « Comment faire pour être bien, pour être heureux et pour vivre le bonheur? » Lorsque tu rencontres une personne heureuse, sais-tu quelle est sa Mission de Vie? Cela pourrait être simplement d’être assise sur une terrasse, en train de siroter un verre… d’eau… et tout va bien! Ce jour-là, elle ne se pose pas la question « Quelle est ma mission de vie? » D’abord elle Respire, et ensuite, elle Est et Rayonne.

Comment as-tu découvert ta propre mission?

En vivant une journée à la fois. J’ai réalisé que j’accomplissais ma Mission de Vie en écrivant ce livre. Un des indices les plus importants de ma Mission de Vie s’est produit à l’âge de 32 ans: 11 jours et 11 nuits d’Éveil et d’Illumination.

L’Illumination ne se cherche pas et ne s’achète pas. Elle peut parfois conduire à la folie. Au cours de ces 11 jours et 11 nuits, j’ai tout arrêté: je ne travaillais plus, je ne mangeais plus, je ne sortais plus, je ne faisais plus rien, sauf être dans l’Illumination! Le ciel était ouvert, je parlais à Dieu directement, la lumière et les chants des anges descendaient vers moi. Je ne le savais pas, mais on me révélait ma Mission de Vie, comme elle fut révélée aux prophètes autrefois. Tous mes chakras se sont allumés en même temps, partout dans mon corps. Je ne savais pas ce qu’étaient les chakras. J’étais constituée d’entonnoirs d’énergie qui rayonnaient, il y en avait partout! Ce fut un puissant déclencheur, l’ouverture de tous mes chakras en même temps.

Aujourd’hui, l’exploration des chakras est au cœur de mes enseignements. Cette expérience fut un révélateur. Après ces 11 jours d’Illumination, je me suis rendue dans une librairie ésotérique, car j’avais besoin de comprendre ce qui m’arrivait. C’est alors qu’un livre du Maître Bulgare Peter Deunov, « L’Éveil de la Conscience, L’Amour Universel, Source de Vie », est venu à moi. Dans cette même librairie, un homme, que je ne connaissais pas, m’a dit: « Un jour vous enseignerez la spiritualité! » Après cette période, d’autres déclencheurs se sont succédé. Depuis, il y a une rivière parallèle au-dessus de moi et, de temps en temps, une porte s’ouvre et quelque chose descend vers moi; et là je dis oui ou non, j’avance ou je recule, je choisis de faire quelque chose. J’ai le libre choix de dire oui ou non.

C’est comme la médiumnité, j’aurais pu dire non. On a toujours le choix de dire oui ou non. D’ailleurs, pendant 10 ans, j’ai dit non à la canalisation qui est une des facettes de ma Mission de Vie. Pour découvrir ma Mission de Vie, j’ai appris à me choisir dans des circonstances parfois extrêmes: « Dire oui, quand tout autour dit non! » Lorsque j’ai choisi de retourner en Égypte, la deuxième fois, en 2001, pour rejoindre celui qui allait devenir mon second mari, je crois que toute la province de Québec était contre moi. J’ai appris à me découvrir et à être le plus « moi-même » possible. Tout cela, je ne le savais pas pendant que je le vivais. Sincèrement, c’est aujourd’hui, en écrivant, que je découvre que j’accomplis ma Mission de Vie. Pendant que je la découvrais, je ne le savais pas. Le plus intéressant, c’est que c’est loin d’être fini. Quand j’aurai débuté la prochaine étape, je vais me dire: « Mon Dieu, si j’avais su ça en 2011! » Plus je sais, moins je sais! Je n’ai pas vraiment d’idée sur ce qui s’en vient et je m’en porte très bien.

Quels points ont en commun les personnes qui se questionnent sur leur Mission de Vie?

Je dirais le manque de reconnaissance de soi, d’amour de soi. Elles ne comprennent pas que, si elles s’aiment davantage, si elles se réalisent, les gens qui les aiment vraiment vont les aimer davantage. Parfois c’est l’ego spirituel qui est mal placé: elles sont convaincues qu’elles sont revenues sur Terre pour accomplir une GROSSE mission! C’est une surévaluation de soi qui n’est pas meilleure qu’une dévaluation de soi. Certaines personnes refusent leur Mission de Vie, parce qu’elle leur semble tellement lourde. C’est souvent la peur qui les fait la refuser.

J’ajouterais aussi les points communs des personnes qui ont manifesté et réalisé leur Mission de Vie. Ces personnes ont toujours dit oui au moment des changements, lorsqu’elles rencontraient un déclencheur, une intersection, une passion, qui allumaient la joie, le soleil en elles. Elles ont dit oui, au moment des choix, des croisées, des intersections, des indices, et elle l’ont manifesté. Cela les a fait respirer, les a fait rayonner, comme un soleil. Elles sont passionnées, elles sont dans la joie. J’ai remarqué aussi que ces personnes ont une chose en commun: une fois qu’elles ont reçu, accepté, manifesté leur Mission de Vie, leur destinée, elles finissent toujours par redonner au centuple. Ce sont des philanthropes: elles créent des fondations, des organismes pour aider les gens.

Ne pas trouver sa Mission de Vie est-ce maintenir le voile?

Certaines personnes n’osent pas être qui elles sont vraiment. Parfois elles connaissent leur Mission de Vie mais elles la refusent. Elles ont peur de l’inconnu. Elles ont peur de laisser leur sécurité. Elles craignent d’être rejetées, de ne plus être aimées, de déplaire, d’être jugées. Elles ont peur d’être vues, connues, reconnues, de s’exposer. Si elles ont appris à se taire, elles craignent de parler, de s’exprimer, de dire leur vérité, etc.

Que suggères-tu aux personnes qui sont découragées de chercher?

D’abord, il faut vérifier si leurs attentes sont trop élevées. Si elles se comparent, elles se sentent écrasées. Les attentes trop élevées et la comparaison ne sont pas des stimuli pour la reconnaissance de soi. J’ai parfois des instants d’Illumination simplement en contemplant un arbre. Nul ne peut grandir à l’ombre d’un autre et pour grandir, il faut prendre sa place au soleil. Parfois, les gens se fient trop à la pensée magique du miracle. J’ai déjà rencontré des gens qui en étaient à leur trentième rencontre avec des médiums, espérant enfin que l’un d’eux leur dirait: « Tu deviendras guérisseur. Tu inventeras une méthode nouvelle et unique. Tu écriras des livres qui seront traduits en 67 langues et vendus à 432 millions d’exemplaires. Tu seras célèbre dans le monde entier. Tu seras riche. Le Pape et le Dalaï Lama te reconnaîtront. » Je n’ai jamais cherché ma Mission de Vie. J’ai vécu ce qu’il y avait à vivre au moment présent. Les portails s’ouvraient et j’accueillais ce qui arrivait. J’ai dégusté ma vie un jour à la fois. Je n’ai jamais lu sur le sujet.

Comment pouvons-nous avoir la certitude que nous sommes en train de réaliser notre Mission de Vie?

De deux façons : ou bien je suis habitée par la passion de la créativité, ou au contraire, je freine et je résiste. Par exemple, au début de mes canalisations, je m’enfermais dans mon bureau pour que personne ne le sache. J’interviewais des médiums, en tant que journaliste, ou je les assistais comme directeur de transe. Tout ça, pour éviter ma propre médiumnité. Il a fallu que mon second guide m’apparaisse pour que j’accepte ma médiumnité. Les indices peuvent être une grande passion ou une grande résistance.

Est-ce que nager avec les Dauphins fait partie de ta Mission de Vie?

Quand je nage avec les dauphins, je ne me pose pas de question sur ma Mission de Vie. Je plonge dans la Joie et la Liberté! Notre Mission de Vie, c’est de vivre l’instant présent. Les dauphins me l’ont appris. Je leur rend hommage dans mon livre: « Les Dauphins, ces Anges de la Mer ».

 

Jeannine Paradis est Enseignante et Coach en Développement personnel

jeannineparadis@videotron.ca  / www.jeannineparadis.biz

Sarah Diane Pomerleau.

www.samsarah.com / www.sarahdianepomerleau.alchymed.com

Livre : « Comment découvrir sa Mission de vie? »

Éditeur : Les Éditions ATMA internationales www.atma.ca

Distributeurs : Messageries ADP (Québec, Canada), Transat Diffusion (Suisse), DG Diffusion (France, Belgique)

TOI qui

Toi qui vis au coeur de la tourmente intérieur
Toi qui respires la joie, la peine, l’amour et la tristesse
Toi qui peux rire et te vautrer quand le moment le permet
Toi qui sais dire et qui parfois ne sais pas
Toi l’enfant qui se cache derrière l’image d’un grand
Tu es sage

Toi qui humes le parfum de la vérité autant que le mensonge
Toi qui reconnais la bonté et la sagesse
Toi qui sais ce que veut dire aimer et être aimer
Toi qui peux tout construire
Toi qui as tout en toi
Laisse émerger de ce fond la puissance créatrice qui sommeille
La croissance et l’évolution, c’est un peu cela; laisse vivre ce qui se cache en toi et qui est l’essence de ton être,
tout cela est toi

Qui se cache au fond de toi?
L’étincelle de vie
Une lumière qui brille toujours
Il suffit de dégager les obstacles autour qui obstruent son rayonnement
Et là…
Tous verront, comme toi, cette lumière qui jusqu’alors était insoupçonnée

Ne regarde pas derrière pour évaluer le passé, celui-ci est passé…
Tu ne l’as pas oublié, inutile de te le remémorer
Tu as appris de celui-ci et grâce à cela
Tu es aujourd’hui celui que tu es
Ce qui compte n’est pas qui tu as été ni ce que tu as fait
Mais bien celui que tu es aujourd’hui et ce que tu fais maintenant

Ne te juge pas, d’autres le font pour toi…
Aime-toi, car tu es le seul à pouvoir t’aimer
Et c’est par cet amour que tu peux te libérer de ton passé
Ne cherche plus les solutions compliquées à tes maux
Les réponses sont toujours simples et elles émergent toujours du fond de toi, car elles sont émises par ta lumière intérieure, TA SOURCE

Métatron

 

Donald Doan.

Le monde évolue

Le monde évolue selon des paramètres précieux et inéluctables, les changer est impossible. Vous êtes seul maître de votre destinée, une destinée que vous changez constamment. Il est difficile même pour nous, de l’autre côté du voile, de définir et de prévoir votre avenir. Avec vous, nous découvrons votre destinée au jour le jour.

Vous pouvez imaginer un monde de chaos et créer un monde harmonieux. Ceci vous semble paradoxal? Mais pourtant, c’est cela que vous créez! Nous percevons des possibilités et voilà que vous choisissez une destinée inattendue et tout à fait nouvelle. Votre talent d’improvisation est unique et magnifique, car la perspective du chaos nait une réalité aux espoirs insoupçonnés. Vous êtes vraiment des dieux merveilleux.

Votre avenir dépend de votre création, de vos choix collectifs. Il suffit d’un petit groupe aux pensées et à la volonté de fer de voir le monde prendre une nouvelle direction rempli d’espoir pour que cela soit. L’amour a plus de poids dans la balance de la création que tout un vaste groupe aux sombres idées… Ne sous-estimez pas le pouvoir de votre amour, même d’un seul d’entre vous. Vous êtes à l’image du Grand Créateur. Vous pouvez tout.

La fin de l’année (2011) n’est pas celle que nous avions perçue dans les possibilités et pourtant, vous avez choisi une route qui est beaucoup plus harmonieuse et respectueuse que celle qui se dessinait. Pourquoi? Parce que votre amour vous permet de changer TOUT. Vous êtes créateurs, n’en doutez pas.

Maintenant, que choisirez-vous de créer pour la prochaine année? Pour le moment, il y a de belles possibilités. Ne vous laissez pas entrainer vers des possibilités sombres parce que certains d’entre vous rêvent de voir des catastrophes… il y aura des moments difficiles, mais rien de majeur ne se dessine. Et la raison est simple, nous vous l’avons dit, plusieurs d’entre vous «aiment» et leur amour déplace les montagnes! Joignez-vous à ces créateurs d’amour et créez un monde à la hauteur de vos espoirs et de vos attentes.

Soyez bénis

Nous sommes les énergies de la Shékina et d’A KY OR

 

Donald Doan.

La Respiration au service de la Vie

La première fois que j’ai entendu parler d’un travail puissant et profond sur la respiration, je vivais aux États-Unis. Une partie de moi fut attirée, une autre doutait : « Que pouvait bien m’apporter un travail sur le souffle puisque,  je respire même si je n’y pense pas ! »

 

Si nous savons que  la respiration est importante dans la vie, cela s’arrête bien souvent là, on ne va pas plus loin.

Pourquoi s’intéresser à notre respiration, puisque quoique nous fassions, nous respirons?

Cette évidence cache pourtant une autre réalité. Très vite, nous allons perdre notre respiration naturelle au profit d’une respiration contrôlée, limitée, superficielle, incomplète  ou pire encore inversée.  Cette façon de respirer devient habituelle et nous confondons ainsi : respiration habituelle et respiration naturelle. Ce n’est pas la même chose, ce n’est pas sans conséquence.

En effet, utiliser partiellement son potentiel respiratoire a des impacts au niveau : Physique – Mental – Emotionnel – Spirituel et entraine  des répercussions dans notre vie, dans nos interactions.

La Respiration Analytique est une approche psycho-soma-énergétique. Une de ses spécificités est d’établir la corrélation qui existe entre notre façon de respirer et notre façon de vivre, de percevoir, de réagir aux événements de la vie !

Le constat est clair et indéniable, notre façon de vivre, de penser conditionne notre respiration.

Donc lorsque nous limitons  notre respiration, nous limitons également notre ouverture à la vie !

La bonne nouvelle est que l’inverse est également vrai, notre façon de respirer va influencer, modifier notre façon de vivre.

La Respiration Analytique va au-delà des exercices classiques. En effet,  souvent lorsque nous faisons des exercices utilisant la respiration, nous utilisons notre  schéma respiratoire habituel et non notre respiration ouverte, libre et puissante !  Cette approche a pour objectif premier la réouverture des schémas respiratoires étriqués, fermés. En d’autres termes, permettre à celui qui le désire de retrouver sa respiration naturelle et cette connexion à soi et à la Vie.

Les bénéfices sont multiples et touchent tous les niveaux de notre être.

Cordialement,

Catherine Branne.

Evolution holistique par la conscience de Soi !

Je voudrais partager avec vous  le comment et le pourquoi j’éprouve tellement de plaisir à accompagner les personnes dans leur démarche de libération de clichés ou schémas de perturbations et de blocages, mais aussi dans leur recherche de compréhension de la raison d’être, du mieux-être et de l’évolution.

L’être humain est le fruit de l’association d’un corps matériel – physique, de deux corps vibratoires terrestres – mental/émotionnel, d’un corps vibratoire astral – âme et d’un corps vibratoire subtil – éthérique.

Belle équipe que voici lorsqu’il s’agit de trouver accord et harmonie entre ces (très) différentes composantes !

L’évolution de la société consiste à sortir des guidances voir des conditionnements qui  ont marqués des siècles d’existence humaine ; le médecin pour le corps, le prêtre pour l’âme, l’instituteur ou le philosophe pour l’intellect.

L’évolution de conscience dont nous entendons parler aujourd’hui, présente chez les seuls humains sur terre, se manifeste par l’autonomie à laquelle il accède en s’intéressant lui-même aux différentes composantes de son être, en même temps qu’il peut se faire accompagner par les professionnels déjà cités.

« Approche Holistique » signifie que nous allons nous intéresser, ensemble, à l’intégralité de votre être, physique, mental, émotionnel et astral. Nous allons observer  toutes les informations que vous pourrez apporter : votre chemin de vie avec les caractéristiques de vos parents et famille proche, vos épreuves de vie : vos sensations et perceptions de vie personnelle, ainsi que de votre petite famille personnelle : les problèmes physiques ou maladies qui seront des messages des dualités intérieures : les rêves et les différents messages que vous pouvez apporter : etc.

J’apporterai mes perceptions du fonctionnement de l’inconscient dans nos comportements, ainsi que mon approche de la raison d’être sur terre et du chemin d’âme.

Ensemble, nous cherchons à comprendre le sens de vos comportements, les causes et raison de ce que vous avez vécu ou ce que vous rencontrez dans votre vie.

Ensemble, nous définissons les schémas ou clichés de blocages dans votre passé, nous les observons et nous cherchons comment en libérer les mémoires négatives qui agissent encore sur vos comportements de ce jour, de manière consciente et surtout, inconsciente.

Ensemble encore, nous allons envisager une manière de pouvoir définir une perception différente qui peut vous permettre de libérer « la mémoire et les vibrations négatives » que cela engendrait en vous : il s’agit de la polarisation positive.

Toutes ces étapes se déroulent « en conscience » et c’est vous qui décidez de l’ampleur des remises en question, vous qui décidez des aspects que vous acceptez d’aborder en rapport de vos potentialités, de vos désirs, mais également de votre réalité personnelle.

Nous pourrons encore utiliser une approche de type énergétique, qui permet de mesurer le niveau vibratoire des différents corps cités en ouverture. Les déséquilibres de chacun de ces corps et surtout, l’éventuelle association de plusieurs d’entre eux, permet de définir le sens des dualités qui engendrent les dysharmonies qui perturbent votre vie. La compréhension de ces dualités permet ensuite d’effectuer ce que l’on nomme un rééquilibrage ou un recentrage des énergies. Cela entraîne généralement une perception d’harmonie globale sans résoudre, bien évidemment toutes les causes originelles du mal être.

Je vous convie à aller sur mon site www.helpevol.be ainsi qu’à lire mon ouvrage « Corps-Âme-Esprit, vers l’unicité de l’être ». Vous trouverez un résumé et les modalités de commande sur le site car j’en suis seul dépositaire avec les librairies du « Fil d’ariane ».

Je ne souhaite pas donner ici des titres d’ouvrages ou de sites sur ces sujets car il en existe de très nombreux, des approches également telle le Shamballa. Il faut vous laisser guider par le seul instinct de votre cœur, qui implique vos ouvertures et vos besoins personnels. Osez !

Je propose également de vous informer (plus que de former) sur le fonctionnement de cette approche, ainsi que d’autres aspects de ce que je pratique. Toutes les infos sont sur le site.

Belle route

Alain Fournier

 

Formation Shamballa 13d enseignant

Espace Équilibre a invité fin d’année 2010 et invite de nouveau cette année Hari Das alias John Ermitage pour former des enseignants Shamballa 13d et ce en 9 jours. Hormis le plaisir et l’honneur que j’ai en tant qu’organisatrice que Hari ait choisi Espace Équilibre pour donner cette formation, j’ai plutôt envie ici de vous faire partager ce que j’ai ressenti comme participante. Cette formation est un cadeau à vous faire car ce n’est pas un apprentissage d’un soin énergétique ou un énième outil pour guérir. Il s’agit d’une philosophie de vie transformatrice. Le contact avec Hari m’a permis de placer mon égo en second plan et de laisser émerger doucement le contact avec mon « Je suis ». Cela se fait en toute humilité et dans une extrême simplicité. Les méditations de nettoyage qui permettent cet accès, si bien sûr nous sommes prêts, sont canalisées par Hari. Ce qui m’a réellement interpellée, c’est que celles-ci étaient courtes mais elles allaient toutes à l’essentiel sans mots inutiles dictés par l’égo. C’était un vrai bonheur et une vrai découverte. Génial ! C’était comme cela que je voulais donner les formations. Ne pas me prendre la tête avec des futilités. Juste être là, présente à mon canal et à mon je suis. J’ai remarqué également que cette manière de former donne un accès direct à l’enfant intérieur responsable, pur et spontané. Cela donne ainsi une dynamique différente dans les enseignements, une joie profonde de partager cette richesse.

Dans ces 9 jours, il y a également la rencontre avec le groupe, avec tous les moments de repas, de discussions, les balades mais aussi les partages de difficultés émotionnelles ou autres que nous pouvons tous et toutes rencontrer lors de ce genre de formation. Cela crée un climat d’amitié hors de tout jugement. Que c’est bon de se sentir écoutée, entendue, respectée et aimée pour ce que l’on est vraiment. 

Anne-Marie Goblet.

du 13 au 21 avril avec Hari Das alias John Ermitage

Réservation et infos.

La Lumière des Anges

Voici un message reçu après qu’une personne soit venue me dire que certains Anges ou Archanges ne soient plus dans la Lumière…

« Nous de la Lumière angélique, nous sommes issue d’une Source Lumineuse qui ne peut être tari ni détourné. Nous sommes d’une pureté qui est celle que la Source des Sources nous a offerte. Nous ne pouvons en changer. Le libre arbitre n’est pas le même de ce côté du voile. Sur votre monde, le libre arbitre fait partie intégrante de l’expérience, mais cela n’est pas le cas pour le reste de l’Univers. Il y a longtemps, certains anges ont eu la possibilité d’exercer un libre arbitre semblable au vôtre et depuis cela ne fut pas répété. Vous connaissez tous les histoires à propos du libre arbitre angélique! Inutile de répéter. La Source des Sources n’a pas permis que le libre arbitre soit aussi étendu pour l’ensemble de la Création angélique.

Nous, les Archanges et les Anges, changeons de vibration comme vous. Nous évoluons aussi. Par contre, il ne nous est pas permis de dévier notre Lumière vers ce que vous appelez «l’ombre». Cela n’est qu’un leurre ou des rumeurs propagés par la peur de contacter de mauvaises énergies. Certains d’entre vous ont interprété une mauvaise connexion ou une connexion parasitée comme s’il s’agissait d’une énergie négative et mauvaise… Comprenez que nous sommes dans les dimensions où l’amour est loi, où il n’y pas de place à l’établissement d’un choix entre vous aimez ou non. Nous sommes amour, car tel fut et est la Volonté Divine. Ne croyez plus ses rumeurs. Le discernement est en vous, en votre coeur et il fonctionne bien; utilisez-le. Soyez dans votre espace sacré et demandé et vous verrez que notre Lumière ne fait qu’augmenter comme vous.

Les Anges et les Archanges sont tous Amour et Lumière. Ne vous laissez pas convaincre que la Lumière et l’amour sont sujets à changement… nous ne sommes pas dans une dimension où la dualité existe. Nous sommes Amours et Joie. Nous sommes dans la vérité de qui nous sommes. Bientôt vous vivrez vous aussi cet état de Grâce et d’Amour où la dualité n’a pas de prise. Vous êtes bienheureux. Nous veillons sur vous. Nous sommes l’aide envoyée par les Très-Hauts dans le but de vous accompagner vers votre unité multidimensionnelle, vers ce que vous appelez le retour à la Source, vers vous.

Soyez assuré que TOUS les Archanges et que Tous les Anges sont sur le sentier de Lumière que la Source Centre Première a choisi et que jamais Nous n’avons la possibilité de dévier. C’est ainsi que le Grand Créateur l’a voulu.

Archange Mikaël. »

Doan Donald.

La hutte de sudation avec Tony Paixoa

J’ai eu la chance de partager 5 huttes de sudation avec des chamanes différents dont 2 au Mexique. Celle-ci est donc ma 6ème. Elle se passe ici chez nous en Belgique avec le chamane Brésilien Tony Paixao. Espace Équilibre a eu le plaisir de l’accueillir à de multiples reprises dans ses murs.

Ces huttes ne sont jamais identiques. L’expérience vécue va dépendre du moment présent, de ce que nous sommes près à voir, à regarder, à accepter, à dépasser et renaitre à un nouveau nous. Le groupe a aussi son importance car la hutte change en fonction de celui-ci : plus longue, plus chaude, plus intense… en fonction de ce qui est approprié de lâcher. Comme vous le savez il n’y a pas de hasard de se retrouver ensemble.

11h : Accueil des participants dans la yourte avec le thé et le café de bienvenue. Cet accueil est déterminant afin que la journée se déroule dans les meilleures conditions. Il est primordial que les participants se sentent en confiance et en sécurité pour se permettre de laisser partir les émotions ou les blessures qui ne sont plus nécessaires là maintenant dans leur vie.

12h :  La charpente de la hutte est déjà construite, notre travail consistera à la recouvrir de couvertures afin que l’intérieur de celle-ci soit plongée dans le noir le plus complet. Le groupe oeuvre ensemble pour ce travail, en conscience de cohérence et d’harmonie. Ces couvertures sont placées en spirale en commençant par le bas et dans le sens des aiguilles d’une montre.

Dans la foulée, en groupe également, nous allons aider l’homme feu à amener le bois pour faire le feu et bien sur l’allumer. Ce feu est en résonance avec l’énergie du groupe c’est comme si, il symbolisait le groupe avec ses forces et ses faiblesses.

C’est dans ce feu que nous allons faire chauffer les pierres de lave qui sont amenées par l’homme feu à l’intérieur de la hutte pour chauffer celle-ci. Ces pierres sont appelées les petites grands mères. Nous accueillons ainsi à l’intérieur de la hutte nos ancêtres en les remerciant d’avoir été là pour nous. Sans eux, nous ne serions pas. Un seul maillon manquant à la chaine et nous n’existons pas… Donc l’hommage est important…

13h30 : L’odeur d’une merveilleuse soupe de légumes nous titille les narines et c’est avec bonheur que nous faisons honneur à celle-ci avant de rentrer dans la hutte.

14h15 : Il est temps. Nous nous déshabillons et revêtons notre habit de inipi. Nos bijoux et objets importants pour nous vont sur notre autel de circonstance pour être bénis.

14h30 : Rituel d’entrée, honorer le feu avec du tabac (plante importante pour les indiens, elle est présente dans tous les rituels de remerciement à la terre) et s’honorer soi, d’oser être là.

Nettoyage de notre corps éthérique à la sauge (plante également très importante, elle est sacrée, guérissante et nettoyante des corps, des lieux, des objets).

Dans la hutte nous sommes accueillis par Tony et nous entrons dans celle-ci un à un avec une parole « Pour nos relations ».

Et la fête commence …

Dans la hutte nous honorons 4 portes : l’est, le sud, l’ouest, le nord. Les entrées des pierres chauffées au rouge s’effectuent à chaque début de porte. Nous travaillons chaque fois des âges bien précis.

1ère étape : de la conception à 7 ans, étape importante. Nous installons nos fondations et que nous allons visiter nos besoins.

Une hypothèse de base : la vie est censée être une expérience agréable. Nous avons en nous tout ce qu’il faut pour satisfaire de manière épanouissante nos 7 besoins fondamentaux : Sécurité – Repères – Liberté – Amour – Cohérence – Sens – Réalisation.

Donc, toute expérience désagréable est une “anomalie”, un message que nos besoins n’ont pas été satisfaits. Une fraction de seconde peut suffire pour créer une croyance à partir d’un besoin non satisfait, et c’est sur cela que nous nous construisons, d’où l’importance de visiter cette période et de permettre le nettoyage.

2ème : de 8 ans à 15 ans : la pré-adolescence et l’adolescence avec ses rébellions et l’impression de ne pas être écouté, ni accepté dans sa totalité.

3ème : de 15 à 30 ans : Nous entrons petit à petit dans l’âge adulte avec tout ce que cela comporte : responsabilité, rencontres amoureuses,… plein de choses qui se passent ou ne se passent pas dans nos corps.

4ème : de 30 à ……… l’age adulte … pas mieux, réflexion sur la vie et remise en question totale ou partielle ou déni total, nous survivons nous ne vivons pas.

Nous sommes tous là pour lâcher tout ce qui n’est plus adéquat dans notre vie et ainsi nous permettre un nouveau départ plus équilibré et plus harmonieux. Tout cela se fait au son du tambour, avec des chants et des prières avec l’aide des éléments et de nos guides.

Après cette cérémonie, une petite douche froide juste pour se rafraichir car il est conseillé de rester avec nos énergies transformées pour les intégrer au plus profond et ce jusqu’au lendemain matin.

17h : La faim se fait sentir. Après tout ce nettoyage, nous continuons le partage avec le repas sous forme d’auberge espagnole (chacun amène un plat). C’est avec un énorme plaisir que nous découvrons toute cette nourriture bénie par le simple le fait d’être ensemble et de partager dans la joie et le plaisir.

19h : L’heure des questions et des partages, moments privilégiés où nous nous sentons écoutés, compris et acceptés dans notre totalité avec nos fragilités et nos forces.
Cela permet de clarifier des doutes ou des questionnements, ou encore se mettre tout simplement à l’écoute du vécu des participants.

20h : Il est temps de se quitter … le matin on ne se connait pas et fin de journée, c’est comme si on s’était toujours connus. Les au revoir, les embrassades et surement à bientôt.

Anne-Marie Goblet.